Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Reign. Saison 1. Episodes 7 et 8.

20 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Reign

vlcsnap-2013-12-19-22h12m52s78.jpg

 

Reign // Saison 1. Episodes 7 et 8. Left Behind / Fated.


Ces deux épisodes de Reign sont certainement ce que la série a pu délivrer de mieux depuis ses débuts. En effet, depuis le début de la saison j’ai l’impression que Reign tente de redéfinir les codes de la série pour adolescents et elle le fait avec beaucoup de sagesse. En tout cas, cela fonctionne suffisamment bien pour que j’ai envie de voir la suite de la série et même plus encore. Car mine de rien je suis content qu’il y ait 22 épisodes pour cette première saison. Prenons le cas de « Left Behind » qui nous offre un épisode bouteille assez intéressant nous plongeant dans une histoire de prise d’otages à une époque que je n’ai personnellement jamais connu. Tout cela est alors mêlé à du teenage soap plutôt efficace et puis à des anachroniques musicaux toujours bien trouvés. En tout cas, cet épisode était avant tout là pour nous permettre de mieux cerner Catherine. Et cela fonctionne très bien. Surtout que Reign est une série qui parvient à faire les choses de façon intelligente. La série parvient tout de même à mettre en avant également Mary, son héroïne. Le fait que Reign ne cherche pas à nous prendre pour des dindons est une bonne chose. Car j’avais peur avec le pilote que la suite soit aussi niaise.

Mais il n’en est rien. La série va beaucoup plus loin, notamment car elle est à cheval sur deux univers. A la fois la vie d’adolescente de Mary mais également ses responsabilités de Reine. Du coup, on a deux univers qui se confronte afin de donner quelque chose de suffisamment soigné pour ne pas nous donner l’impression d’être devant une production ABC Family. Je n’ai rien contre cette dernière (notamment car elle fait aussi des choses adultes comme The Fosters) mais plutôt par rapport à certaines productions douteuses comme Ravenswood. Bref, Catherine est forte et elle sait très bien s’y prendre. Notamment quand il s’agit de décimer un groupe de gens. Mais bon, il ne faut pas se frotter aux Medici. Elle nous le rappelle très bien avec son petit « Don’t make an enemy of a Medici ». L’épisode, étant donné qu’il se concentre sur une même dynamique de lieu, développe également les personnages et prend ainsi le soin de nous faire quelques révélations bien trouvées. Et cela fonctionne toujours aussi bien. Mais avec cette série tout semble possible, tout peut arriver. On a tout de même eu du surnaturel. C’est dire si les champs de possibilités sont grands.
vlcsnap-2013-12-19-19h36m03s197.jpgPuis il y a eu « Fated ». Encore une très bonne surprise. Mais c’est aussi ce qui me rend encore plus joyeux. Car j’avais un peu de retard (je le regrette vraiment) sur Reign et d’avoir enchainé ces deux épisodes sans voir le temps passé m’a permis de me rendre compte du fait que finalement Reign n’a rien du tout de honteux. Elle s’en sort particulièrement bien dans sa manière de confronter tout ce qu’elle cherche à mettre en face à face. Malgré tout, je trouve dommage que la série ne semble pas encore avoir de but précis. Certes, elle a des idées et développe ses personnages autour de diverses dynamiques mais l’on a envie de savoir où tout cela nous mener. Pour le moment je n’en ai aucune idée. On se laisse donc plus ou moins porté par l’idée que Reign peut encore grandir et encore nous faire vibrer par la suite. Il y a en plus de ça tout un tas d’intrigues, comme des histoires de conspiration, des histoires d’amour, l’histoire en elle-même, etc. L’épisode se permet ici tout un tas de choses et nous permet également d’espionner voir quelque chose de beaucoup plus réussi par la suite. Les perspectives sont tout de même infinies.

L’épisode fonctionne donc ici sur quelque chose qui s’est réellement passé. Pas d’ineptie, on part d’un vrai fait historique pour nous raconter quelque chose autour de ça. C’est un risque dans le sens où Reign nous a habitué à faire pas mal de choses en marge de l’histoire. Du coup, reprendre le tout avec un certain sérieux était un risque à prendre mais la série relève le défit et délivre un épisode intelligent mais également très malin. Mais ce qui est également assez étonnant dans cet épisode c’est de voir la place de Francis et Mary. Elle est très différente. Cela permet donc de mettre Mary face à d’autres choses (notamment quand cette dernière pense que Nostradamus a juste alors que non ou encore qu’elle doit gérer Catherine). La série n’est pas dénuée d’humour non plus ce qui permet de donner tout un tas de scènes assez cocasses ici et là. Je suis vraiment content de voir que l’évolution de Reign se fait au fil des épisodes. Il s’agissait du dernier épisode de l’année, du coup je me demande à quoi m’attendre par la suite surtout que cet épisode nous offre pas mal de possibilités.

Note : 6/10 et 6.5/10. En bref, deux épisodes très réussis de Reign.

Commenter cet article