Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revenge. Saison 1. Episode 12. Infamy.

12 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revenge

victoria-grayson1-480x319.jpg

 

Revenge // Saison 1. Episode 12. Infamy.

 

Après quelques semaines à s’être penché sur le cas Tyler, Revenge revenait au schéma classique du terrible : une semaine, un épisode, un cas. Cette fois c’est à un ancien journaliste que l’on a à faire, reconverti en auteur à succès pour avoir descendu David Clarke dans un livre. L’idée est judicieuse puisque Roger Bart est excellent dans son rôle. Il joue aussi bien les cinglés que les personnages torturés. Cette fois c’est un écrivain qui aime l’argent et les belles choses, bien plus que la vérité. Emily va donc tout faire pour nous le faire tomber (ce qu’elle va réussir avec facilité une fois de plus). Je comprends d’un côté que ce fameux écrivain soit torturé par le fait d’avoir menti dans son livre, et aussi d’avoir menti à Amanda. Le développement de cette intrigue était très bien foutu même si cela aurait très bien pu être mieux amené (car l’auteur sort un peu de nulle part après une intense affaire autour de Tyler). Emily va arriver à ses fins difficilement puisque faire en sorte d’arranger un entretien entre Amanda et l’auteur ne va pas porter ses fruits (ce dernier étant tenu par Victoria Grayson pour de multiples raisons amenées durant le déroulement de l’épisode).

 

Mais bien sûr, tout ca permet également d’impliquer Amanda dans les aventures trépidantes d’Emily, ce qui me réjouit d’autant plus. Car Amanda n’avait pas encore eu la chance de réellement s’affirmer dans son duo avec Emily. Cette dernière a pas mal changé depuis ses années en détention pour mineurs (on apprend même qu’elle était du genre à voler des bouteilles de tequila). Amanda c’est la « party girl », celle qui veut que sa vie bouge et soit rythmée de diverses choses. C’est pourquoi elle va demander à Jack de pouvoir partir en amoureux à Atlantic City. Ce n’est pas la partie la plus fascinante de l’épisode car l’alchimie entre Jack et Amanda manque réellement. D’ailleurs, j’ai du mal avec l’actrice qui incarne Amanda. Elle n’a pas le charme et le charisme qu’il faut. Mais bon, cela reste un personnage qui gagne des galons au fur et à mesure que la série se développe. Ce que je trouve intéressant. J’ai particulièrement hâte que l’ensemble se développe un peu plus pour arriver à une fin potentielle en bain de sang (à mon avis).

josh-bowman-480x319.jpg

Du côté de Daniel, elle tente toujours d’être dans les petits papiers de son père Conrad et plus particulièrement de l’entreprise familiale. Il veut les rennes, et ce n’est pas son père qui va l’en empêcher. Il va même lui faire confiance pour que ce soit le cas. Afin que l’accession de Daniel de nouveau à son « trust found » (un fond bancaire pour les fils/filles de famille riche, en gros un compte épargne) mais aussi aux parts de l’entreprise qui lui reviennent de droit. On voit clairement dans le jeu de Victoria, qui est celui de faire en sorte de faire tomber son futur ex mari (il y a encore une double histoire de vengeance dans cette série). Mais Daniel ne peut pas accéder aux parts de l’entreprise tant qu’il n’est pas marié ou qu’il a plus de 30 ans. Le scénario n’est pas super fin avec l’idée du mariage égal carotte… Du coup, je vous laisse imaginer pourquoi Daniel aurait pu être tué lors de la soirée de ses fiançailles avec Emily (dont une partie servait d’épilogue à la saison). J’aimerais donc être surpris et ne pas avoir raison…

 

Ainsi, on se retrouve avec un bon épisode de Revenge. Avec une partie très manichéenne quoi qu’elle laisse quelques surprises en chemin (des flashbacks sur Amanda quand elle était encore une petite fille, le feu de la maison de l’auteur que j’attendais pas du tout mais très bien orchestré, …). Au final, Revenge revient également sur les intrigues en cours et arrive à suffisamment bien les développer (sauf pour la partie Charlotte / Declan qui manque vraiment de passion et surtout joué par un Connor Paolo toujours aussi mauvais). Le cliffangher de l’épisode, nous apprenant que Charlotte serait en fait la demi-sœur d’Emily pourrait être d’autant plus intéressant. La révélation fait l’effet d’une bombe mais on est dans un soap et la série est donc là pour ça, nous offrir des surprises de cet acabit là. Reste juste à ne pas foncer dans le tas et tomber dans une mécanique rouillée. Revenge a pour le moment su fait avec beaucoup de vigueur revivre le soap en télévision alors il ne faudrait pas tout gâcher maintenant.

 

Note : 7/10. En bref, un épisode très bien géré sur une grande partie malgré une faiblesse assez grande sur une histoire en particulier.

Commenter cet article

tao 13/01/2012 22:11


Bien que classique, j'ai adoré cet épisode. Amanda trouve enfin son potentiel et j'ai trouvé l'idée du mariage bien amené. Je me posais d'ailleurs la question depuis le début de la saison.
Comment Daniel et Emily pouvaient ils envisager de se marier sur les deux mois d'été ? On a aujourd'hui la réponse. C'était plutôt malin.

delromainzika 12/01/2012 22:27


7.5M et leader sur les 18-49 de la case, dans une case où ABC galère depuis des années. Je pense que Revenge n'a aucune chance de disparaître. Elle est étonnemment stable. Pas de quoi avoir peur.
Le renouvellement est dans la poche :)

julien 12/01/2012 22:17


ta critique m'inquiète, pas envie de me jeter sur l'épisode et puis cette audience 7,5 millions!! c si peu newport beach faisait au début 13 millions!!  c quoi le problème, l'heure peut être
22h c tard et on ne peut pas dire que la série soit plus sulfureuse qu'une autre diffusée à 20h! 


un plan com d'urgence!!!  abc continue de promouvoir desperate alors qu'elle s'éteint doucement, pourquoi faire?