Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revenge. Saison 1. Episode 5. Guilt.

20 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revenge

vlcsnap-2011-10-20-07h19m12s13.png

 

Revenge // Saison 1. Episode 5. Guilt.


Après l'épisode de la semaine dernière, très bien géré, et sûrement le meilleur de la série à ce jour, il fallait que celui ci soit à la hauteur et il l'est. Revenge est vraiment une série surprenante, du genre que l'on attends pas du tout et qui arrive à sortir de son chapeau le genre d'idées que l'on veut de la part des séries. C'est un plaisir particulier, et parfois même coupable que l'on peut avoir en regardant cette série alors qu'au fond elle est largement réussie et qu'il n'y a pas de honte a avoir. Ce nouvel épisode permet de retrouver Lydia, la femme de la première victime d'Emily. Sauf que Lydia, avec son retour, veut se venger d'Emily et des Grayson. J'ai trouvé l'histoire judicieuse car elle permet de mettre en danger le secret d'Emily. L'ingéniosité de la série est tout de même de créer des petits moments de doute sur le sujet et rien que la photo était un de ces éléments que l'on attend pas du tout et qui surprend son public de façon théâtrale. La mise en scène est tellement bien menée il faut dire.

Pendant ce temps, Victoria se montre un peu plus vulnérable. Elle se sent coupable pour l'affaire David Clarke (le père d'Emily/Amanda), sa fille devient ingérable, son fils retrouve ses mauvaises habitudes, et une soirée de charité au profit des victimes d'un crash d'avion dû à un acte de terrorisme. Elle a du mal à tout gérer, et l'émotion du personnage est savoureuse. C'est quelque chose de très intéressant à développer par la suite, surtout que Victoria ne pourra qu'en ressortir plus forte. Je ne sais pas trop comment va évoluer sa relation avec son mari, qui est très volage, et qui a l'air de se moquer du bien de sa famille (notamment sa femme qui lui reproche son dernier voyage d'affaire). Une fois de plus, on a droit au sentiment de culpabilité. La série s'en sort à merveille avec ça. Et c'est Daniel qui va l'initier. Le personnage va retrouver les bras d'Emily, pour le meilleur, car j'aime bien ces deux tourtereaux, ils sont tellement sincères au niveau de leurs sentiments (enfin, je suis sûr qu'au fond Emily est amoureuse).
vlcsnap-2011-10-20-07h20m58s50.pngLe fait que Daniel décide de couper les ponts avec l'argent de son père pourrait permettre de les rapprocher un peu plus, notamment avec son futur travail de serveur au bar (d'ailleurs je ne comprends pas comment ils peuvent embaucher quelqu'un alors qu'ils ont du mal à faire tourner le bar). Bref, Nolan reprend enfin un peu d'importance dans l'histoire, et surtout le personnage est si excitant. Il surjoue un peu, et c'est ce qui plaît. La fin avec la mort de Lydia va sûrement apporter une nouvelle dose de drama, intéressant. Au final ce nouvel épisode de Revenge prouve une fois de plus l'excellente tenue de cette série sur la longueur. Les scénarios sont de plus en plus maîtrisés, les personnages de plus en plus à l'aise dans leur rôle. C'est quelque chose qui permet de se sentir un peu plus rassuré dans un monde où la vengeance est de mise.

Note : 8.5/10. En bref, une fois de plus la série arrive à faire succomber son public.

Commenter cet article

Steven 17/11/2011 23:31



Victoria qui culpabilise quand elle se retrouve à la même table que les familles des victimes du crash de l'avion.


Question intéressante: Emily va-t-elle essayer de retrouver les membres du groupe terroriste et se venger d'eux (les terroristes ont aussi leur part de responsabilité dans la chute de son père).


Le retour de Lydia Davis dans les Hamptons. Retour de courte durée, à la vue de sa fin inattendue.


Merci Franck, grâce à toi le secret d'Emily est sain et sauf.


Donc Franck est probablement le suivant sur la liste d'Emily.


Excellent épisode, qui relance vraiment l'histoire.


Le secret d'Emily est pour la première fois réellement menacé. Et quelle fin surprenante.


Du grand art.


9/10