Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revolution. Saison 1. Episode 10.

27 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revolution

vlcsnap-2012-11-27-09h42m03s250.png

 

Revolution // Saison 1. Episode 10. Nobody's Fault But Mine.
SEASON FALL FINALE


C'est donc sur un hélicoptère qui peut voler que la saison s'arrête pour le moment. Quel suspense ! Je me demande combien de téléspectateurs auront réellement envie de connaitre le destin des personnages après ça. Personnellement, tout dépendra de mon humeur vis à vis de la série dans quatre mois quand elle sera de retour. Après l'épisode des hallucinations dans les tunnels de Philadelphie (il avait quand même fallu 40 minutes à Revolution pour mettre ça au point) on se retrouve maintenant à Philie avec Charlie, Aaron et Nora bien évidemment capturés par la militia de Monroe. Miles est lui toujours en fuite et va sauver plus tard tout le monde dans un élan de générosité sans précédent. Attention, Revolution c'est une vraie série révolutionnaire, qui renouvelle le genre tellement bien. J'ai eu cette impression à un moment donné de l'épisode de voir une sorte de mauvais remake sans électricité d'un épisode de Walker Texas Ranger. Et cela a fait tilt dans ma tête : Revolution c'est parfait pour l'après JT de TF1 les dimanches après midi. Même si pour tout vous dire je préfère Walker Texas Ranger à Revolution. Ne m'en veuillez pas, Revolution est juste devenu irritante.

La faute à un casting raté comme toujours. Le face à face tant attendu entre Miles et Monroe était tellement ridicule. Je ne sais pas vraiment ce que la série prévoit maintenant mais je n'avais plus envie de voir Monroe. L'intelligence aurait été de tuer Monroe et de mettre Neville à sa place. Ce dernier se retrouve en plus à jouer les porte manteau dans l'épisode. Il ne servait pas à grand chose et le talent de Giancarlo Esposito se retrouve alors enfermé dans un scénario fermenté. Les retrouvailles entre Charlie et Danny puis entre Charlie et sa mère étaient audieusement mauvaises. Revolution insiste sur tout le côté pâteux de la série. Bien évidemment, j'ai trouvé ça assez imbuvable. J'ai beau adorer Elizabeth Mitchell, autant dans Revolution elle participe à cette mauvaise direction d'acteur qui semble vouloir insister sur le pire qu'il y a en chacun des acteurs. Alors qu'elle était fascinante dans Lost, qu'elle était éblouissante dans New York Unité Spéciale, forte dans V, elle se retrouve dans Revolution à jouer le personnage niais. Pas sûr que cela donne envie de voir plus de scènes guimauves entre elle, Charlie et Danny. Le seul moment amusant avec Rachel c'est ce petit moment amusant où elle retrouve Aaron "Oh it's you Aaron".
vlcsnap-2012-11-27-09h42m15s110.pngJ'ai trouvé ce moment drôle pour deux raisons. La première c'est que Aaron me fait toujours penser à Lost, et la seconde c'est que cette scène était tellement pas au bon endroit juxtaposée entre deux scènes d'action. Je retiens aussi le petit sourire de Miles à la fin de l'épisode quand il croise le regard de Charlie. Un regard paternel qui laisse potentiellement place à de l'action fun et libérée. Mais je suis certain que Revolution va très rapidement replonger dans ses travers et ce serait très dommage. L'épisode était donc encore une fois très décevant. Il y avait des enjeux pour cet épisode, importants qui plus est mais rien n'est réellement bien exploité. On se retrouve alors à nager entre plusieurs eaux, pas de quoi sauter au plafond en somme. Notamment avec le face à face tant attendu qui fini en vrai soufflé étouffé ou encore le cliffangher final qui est encore plus ridicule que l'on ne pourrait le penser. Je ne sais pas si Revolution a bien compris qu'il fallait donner envie de revenir après une longue pause après cet épisode. Eric Kripke a pu développé une bonne série (Supernatural) mais Revolution est un boulet.

Note : 2/10. En bref, une ambition mal maitrisée, une fin bâclée qui n'engage pas à revenir. Raté.

Commenter cet article

delromainzika 16/01/2013 15:13


Je suis bon public moi aussi mais punaise que j'ai beaucoup de mal ^^ Ca ressemble à du sous Terra Nova ^^

carine 16/01/2013 14:56


Oh mon dieu ce jeu d'acteur POURRI!


Franchement d'habitude, je suis très bon public et je fais moyennement attention aux jeu des acteurs mais là c'est vraiment insuportable. Mais donnez des cours à Tracy Spiridakos, ce n'est pus
possible le regard de poisson à chaque épisode!


Billy Burke essaye de faire des efforts, ca se voit, mais malheureusement il reste toujours aussi ridicule.


En dépit de ce casting bas de gamme, j'aime bien la série (je l'ai dit, je suis bon public), mais je vais avoir du mal à continuer d'avoir envie de regarder les épisodes sans lancer des tomates
pourries sur ma TV...