Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revolution. Saison 1. Episode 12.

2 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revolution

reovlution-elisabeth-mitchell.png

 

Revolution // Saison 1. Episode 12. Ghosts.

 

Si de nouveaux enjeux sont venus se glisser avec la mort de Danny Matheson, le but de cette seconde partie de saison est clair : il faut nous expliquer quelles sont les raisons du blackout et surtout comment tout cela s'est réellement déroulé au jour J. Car nous, nous n'avons qu'un souvenir de Charlie qui mangeait les derniers restes de glace du congélateur avec son père et sa mère dans le noir. Autant dire que pour l'action et l'intérêt, il fallait repasser. Dans ce nouvel épisode nous allons donc découvrir un peu plus de choses sur Randall Flynn et surtout le rôle qu'il a joué dans le fameux blackout. Bien qu'il ne soit pas l'entier responsable, il a joué un rôle plus que prédominant dans l'action d'éteindre toute activité électrique. La fin de cet épisode parvient donc à relancer en grande partie la machine sur les mystères de Revolution alors que je croyais le truc un peu en sommeil ces derniers temps. Bien que Randall Flynn soit un personnage intriguant et intéressant, pour le moment tout est très subjectif et surtout superficiel.

On ne sait pas vraiment quel est le but de ce personnage et comment il va réellement apporter quelque chose à la suite de Revolution. On nage donc encore plus ou moins dans le sombre. Quelques scènes d'action parviennent cependant à garder le téléspectateur éveillé. Notamment quand Randall vient récupérer les pendentifs et Rachel. Car bien évidemment, il a besoin de Rachel. Vous savez, celle qui sait construire tout et n'importe quoi de la force de ses bras. Même un amplificateur. Et justement, Rachel devient un vrai bon personnage de Revolution. Le jeu d'Elisabeth Mitchell apporte un peu plus de nuance à la série comme je vous le disais la semaine dernière. C'est toujours le cas cette semaine alors qu'elle tente de réenclancher le dialogue avec sa fille, Charlie. Sauf que ce n'est pas facile car au fond elle remet sur le dos de sa mère tout ce qu'il se passe depuis le blackout dont la mort de Danny. Au fond, elle a bien raison. Car dans cette affaire, elle n'est pas toute rose la petite Rachel. Le but est donc clair : les scènes familiales doivent perdurer dans Revolution.
revolution-eric-kripke.pngC'est en tout cas ce que je ressens. Il y avait de jolies choses bien qu'écrites assez grossièrement. On peut donc dire que de ce point de vue là,  Revolution a encore des choses à raconter. Je n'ai pas nécessairement hâte de voir les prochains épisodes de la série, le problème vient encore une fois de certains personnages mal exploités et pourtant mis au milieu de l'histoire comme Miles qui part en mission avec Nora dans des scènes assez lancinantes. Seule l'action parvient alors à réveiller le téléspectateur que je suis. Ainsi, ce nouvel épisode de Revolution était assez sympathique d'un côté, assez bon de l'autre, mais dramatiquement creux quand il s'agit de nous parler de Miles et Nora. La profondeur de Revolution ce n'est donc pas encore son fort mais la série y travaille doucement mais surement. Notamment vis à vis des origines du blackout et de comment Randall Flynn s'est organisé une petite affaire autour de ça. D'un certain côté j'ai l'impression de revoir Jericho quand je regarde Revolution. Peut être est ce le pire exemple, peut être est le meilleur.

Note : 5/10. En bref, la série peine à donner de la profondeur à ses personnages et son histoire. Quelques bonnes choses viennent cependant donner au spectacle un goût de changement. C'est toujours ça de pris.

Xperia Water Show - Le film

Commenter cet article