Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revolution. Saison 1. Episode 5. Soul Train.

16 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revolution

vlcsnap-2012-10-16-20h30m56s236.png

 

Revolution // Saison 1. Episode 5. Soul Train.


Alors que Revolution impose de plus en plus ses bonnes audiences, la qualité est à la traine et peine à réellement venir dire bonjour aux personnages. Après le très mauvais épisode précédent, je dois avouer que j'étais content de retrouver la série. Non pas que je la trouve passionnante mais parce que cette histoire de médaillon électrique m'obsède. C'est bien d'ailleurs l'une des rares choses qui me donne envie de revenir chaque semaine outre la présence d'un Giancarlo Esposito toujours au sommet de sa forme. Ce nouvel épisode fait enfin évoluer la formule qui après la tempête et les chiens enragés commençait déjà à montrer des signes de faiblesses. La première chose que j'ai bien aimé dans l'épisode ce sont les flashbacks. Ce sont même les premiers du genre que j'ai aimé dans la série. Ils nous parlent de l'excellent Neville et de qui il était avant le black-out. Nous allons donc découvrir sa famille et qui était sa femme (incarnée par Kim Raver - Grey's Anatomy, 24 - ) mais aussi son fils. J'ai tout de suite deviné dès que j'ai vu son fils que le fameux Nate était le fils de Tom, Jason.

Ces flashbacks permettent aussi de voir comment s'est effectuée la transformation de Neville en homme froid et violent. Tout n'était pas forcément utile dans ce épisode mais tout ce qui gravitait autour de Neville était passionnant. Il faut dire que le charisme de Giancarlo Esposito joue beaucoup. Son face à face avec Charlie était amusant quand cette dernière tente de noyer le poisson mais que Neville n'y croit pas une seule seconde. Le rythme de "Soul Train" était bien plus intéressant que celui des quatre épisodes précédents (même que du pilote). Il se passe donc plusieurs choses et notamment autour des personnages secondaires. Rachel est toujours entre les mains de Monroe et ce dernier a besoin des informations de cette dernière. Elle va lui révéler qu'il existe 12 pendentifs comme celui que l'on connait. Je suppose qu'en les combinants tous, on pourrait remettre le courant à nouveau. La semaine dernière, je discutais avec quelqu'un qui se demandait pourquoi les trains à vapeur ne fonctionnaient pas (puisqu'ils n'ont rien à voir avec le courant).
vlcsnap-2012-10-16-20h30m54s211.pngNous avons la réponse dans cet épisode et il était temps que Revolution tente de combler ses petites incohérences. Pendant ce temps, Nora fait la rencontre d'un patriote (cette histoire portant sur les drapeaux américains est plutôt intéressante et permet aussi d'imposer à Revolution cette vision patriotique que l'on peut avoir des américains généralement dans les films). Il s'agit de Hutch. Ce n'était pas spécialement à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre de la part de ces personnages. Surtout que j'ai vraiment cru qu'ils allaient nous rejouer le coup de Maggie dans cet épisode avec Nora (je me disais - Oh non, ils osent encore ça -). Finalement, ce nouvel épisode de Revolution était plutôt bonne dans son ensemble malgré quelques ficelles et surtout les prestations toujours aussi douteuses de la plupart des membres du casting. Je salue aussi le système immunitaire de Danny qui parvient à soigner un nez cassé en un rien de temps sans même que son nez enfle (un exploit). Mais ce n'est qu'un détail, n'est-ce pas ?

Note : 6.5/10. En bref, un épisode appréciable et ne manquant pas de rebondissements. Une bonne chose.

Commenter cet article