Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revolution. Saison 1. Episode 8. Ties That Bind.

13 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revolution

vlcsnap-2012-11-13-10h35m38s35.png

 

Revolution // Saison 1. Episode 8. Ties That Bind.


Si la série avait pu faire des efforts, elle replonge encore le téléspectateur dans l'ennui avec "Ties That Bind". J'ai beaucoup de mal à voir où veut réellement aller la série. Il se passe des choses mais globalement, cela pourrait être tellement plus rythmé et intéressant. Les intrigues stand-alone sont assez ridicules. L'introduction de Mia, la soeur de Nora, était assez niaise. Aussi bien l'actrice que le personnage en lui même. Les flashbacks de l'épisode sont concentrés sur Nora et Mia et nous racontent leurs aventures alors qu'elles n'étaient encore que des enfants. Cela aurait pu être intéressant si seulement cela avait été rythmé. L'épisode joue alors sur l'émotion, mais rien en fonctionne. En effet, je n'ai pas ressenti les sentiments que l'épisode tentait de faire passer. C'est un gros problème dans cette série, je n'arrive pas à m'attacher aux personnages et pourtant j'aime beaucoup l'idée de base qui rappelle très bien la phobie actuelle de la fin du monde (bien plus intéressante qu'un phénomène climatique - Terra Nova on s'en souvient -). Le problème vient donc de Mia, aussi bien dans le passé que dans le présent. Son utilité est tellement minimaliste.

Tout cela est uniquement là pour justifier une humanisation du personnage qu'est Nora, sauf qu'elle n'en avait pas nécessairement besoin. J'aurais largement préféré voir une histoire où elle sera jeune et seule. La version présente, incarnée par la très mauvaise actrice Alyssa Diaz (que les fans de The Nine Lives of Chloe King - ça existe ? - ou encore d'Army Wives reconnaitront), était insipide. Notamment lors de la scène d'adieu où Nora choisie de sauver ses amis plutôt que sa soeur qui a osé la trahir. La série continue avec peine de développer les aventures de Tom et Monroe. Le fils de Tom est arrêté pour trahison, et Julia propose alors à son mari de prendre la place de Monroe. Je ne suis pas contre cette idée là, notamment parce que cela permettrait de voir disparaisse David Lyons de la série. Ce mauvais acteur n'a rien apporté de bon pour le moment donc le voir hors de la série serait une très bonne chose. Giancarlo Esposito se retrouve alors sous exploité une fois de plus dans le rôle du pigeon de Monroe. Il est temps qu'il prenne les choses en main et que cela évolue dans la bonne direction.
vlcsnap-2012-11-13-10h31m51s77.pngUn peu comme avec l'histoire des pendentifs. Maintenant que Aaron a perdu le sien, il se retrouve entre les mains de Monroe. Comment va t-il s'en servir exactement ? J'ai hâte de le découvrir malgré le fait que la série m'ait ennuyé durant 45 minutes. La fin rattraperait presque tout. Pendant ce temps, peu de temps (uniquement durant les 30 dernières secondes) est consacré à Grace et Flynn. Nous découvrons qu'ils ont un moyen de produire de l'électricité et tout cela à l'air de bien fonctionner. Maintenant Grace va devoir se rendre à Philadelphie sans pour autant que ce soit un enjeu des plus intéressant. Je reste par ailleurs convaincu que la mère de Nora et Mia est encore en vie et qu'il s'agit de la femme de ménage qui intervient à un moment de l'épisode face à Julia et Tom. Au final, Revolution manque encore une fois de consistance et n'offre pas grand chose de très divertissant aux personnages. La série pourrait très bien aller plus loin mais elle ne le fait pas et préfère jouer la carte de la série insipide et ennuyeuse. Dommage.

Note : 3/10. En bref, j'ai beaucoup ronflé devant cet épisode de Revolution. Ennuyeux et insipide, les personnages nagent encore et encore en espérant qu'ils ne se noient pas.

Commenter cet article

krizo 14/11/2012 19:12


Ouaip ... ben j'ai arrêté, stop à la perte de temps.