Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revolution. Saison 2. Episode 10. Three Amigos.

9 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revolution

vlcsnap-2014-01-09-16h54m18s20.jpg

 

Revolution // Saison 2. Episode 10. Three Amigos.


Je paris que personne (dont moi) ne l’avait vu venir mais c’est bel et bien arrivé. En effet, Grace est de retour. Revolution nous proposait donc un épisode qui avait tout pour être étrangement mauvais. Notamment le titre qui m’a rappelé une sorte de vieux Direct to DVD avec Danny Trejo dans le rôle titre. Et finalement, cette quête pour retrouver le fils de Monroe s’est avérée être dépaysante. On change de décors et l’on nous envoie donc à Mexico afin d’aller retrouver ce fameux fils qu’il n’a pas vu depuis des années. Tout cela permet entre autre de gérer la relation entre Miles et Monroe. Le pourquoi il y a de la rancoeur entre les deux, pourquoi il y a toujours eu cette esprit de vengeance et puis des menaces. En effet, on peut comprendre Monroe quand il dit qu’il va vouloir terminer Miles si jamais son fils n’est pas vivant. Car Revolution n’est toujours une série méchante, le fils est bel et bien en vie. Tout cela est assez excitant, notamment car je suis certain qu’il y a plus d’anguilles sous roche qu’autre chose. Cet épisode permet également de voir une série qui évolue encore. Elle ne cherche jamais à rester au même point tout le temps et l’on sent que le but derrière cette petite escapade est bien entendu d’aller encore plus loin.

« Three Amigos » était donc un épisode assez agréable et surtout très fluide. Le tout avance de façon très efficace et il n’y a pas de temps morts. Les seuls moments où le film commence à ralentir c’est uniquement pour faire grandir la dimension dramatique. Revolution reprend cependant là où l’on avait laissé la série dans « Everyone Says I Love You » avec le Dr Horn et les Patriot. Tout cela était une bonne idée également, ce qui permet à la fois de se remettre dans le bain rapidement où l’on n’a pas à chercher à comprendre ce qu’il s’est passé an travers d’une vieille ellipse pas très bien ficelée. De son côté, Aaron va partir de son côté pour tenter de découvrir ce qui se cache à Spring City dans l’Oklahoma. Il est courageux mais c’est aussi là que se cache Grace. J’aimais bien cette dernière dans la première saison et son retour ne me déplait pas. Au contraire, je pense que cela va permettre à Revolution de replonger à nouveau au beau milieu de sa mythologie. Une mythologie qui devient de plus en plus efficace à mon humble avis. En tout cas, je n’ai aucun reproche à faire à Revolution. Bien au contraire. La série s’en sort royalement bien.
vlcsnap-2014-01-09-16h59m31s72.jpgSi Willoughby était un lieu intéressant et qui a été très bien exploité, je pense que la série a eu raison de s’en éloigner avec ce nouvel épisode. Cela permet de s’éloigner d’un ennui potentiel qui peut arriver si l’on reste trop longtemps au même endroit. Par ailleurs, Mexico aurait pu être l’occasion de plonger dans tout un tas de clichés et finalement pas du tout. Au contraire la série est plutôt intelligente et développe un tout nouvel univers, assez proche du western. C’est aussi pour cela que j’ai bien aimé et c’est à mon avis ce qui a conduit les scénaristes de Revolution à appeler cet épisode de la sorte. Passer du temps avec Monroe, Miles et Rachel est une bonne chose. L’association de ces trois personnages ne peut faire que des étincelles et surtout, cela permet à Monroe de devenir réellement sympa. Plus le temps passe et plus je trouve de personnage de moins en moins irritant ce qui est une très bonne chose. Certes, on ne passe pas à côté de certaines scènes minaudées mais je m’en fiche un peu. L’épisode introduit donc Connor, le fils de Monroe incarné par Mat Vairo (Switched at Birth). Un personnage qui a du potentiel qu’il sera intéressant d’explorer dans un futur épisode.

Note : 7.5/10. En bref, solide retour pour Revolution.

Commenter cet article