Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revolution. Saison 2. Episode 8. Come Block Your Horn.

14 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revolution

vlcsnap-2013-11-14-20h36m11s167.png

 

Revolution // Saison 2. Episode 8. Come Block Your Horn.


Cet épisode est le premier écrit par Rockne O’Bannon. Le créateur de Fascape, Cult ou encore Defiance avait rejoint les rangs de la série afin de tenter de lui sortir la tête de l’eau. C’était une brillante idée de la part des producteurs et je dois avouer que cet épisode est une petite réussite. Je suis content de voir que Revolution tente d’exploiter son potentiel au mieux. Ce n’est pas forcément parfait mais il y a des intrigues que j’aime bien et des relations bien exploitées. Cet épisode n’est pas le meilleur de la saison non plus mais il tente de faire quelque chose d’assez intelligent avec ce qu’il a sous la main. Que cela soit du point de vue de Neville ou encore Miles. Tout cela est bien orchestré dans le but de se faire rencontrer un jour ou l’autre Chicago bec Willoughby. Je me demande quand est-ce que cela va arriver mais je suppose que c’est pour bientôt. Cet épisode est avant tout rempli de plein de bons moments entourant les personnages. Ce n’est pas facile de construire quelque chose autour des personnages d’une série qui a eu du mal au démarrage.

Il y avait donc des personnages un peu vide au début et puis Revolution a su au fil des épisodes leur donner un sens et une place. La place de Rachel dans cet épisode est assez intéressante, notamment car cela permet de changer un peu la direction du personnage. Une direction à laquelle je ne m’attendais pas nécessairement mais qui prend aussi des risques pour la suite de la saison. Cela permet du coup de faire de la place pour Aaron et Miles. Les scènes d’action de cet épisode ne sont clairement pas ce qui ressort de plus important. En effet, j’ai beaucoup plus apprécie Rachel qui pense à tuer son père. Rachel est en train de perdre les pédales et cela donne l’occasion à notre très chère Elisabeth Mitchell de prouver qu’elle est une bonne actrice. Je me souviens déjà de la saison précédente où elle avait apporté beaucoup de bonnes choses. Je me rends compte que c’est encore le cas dans cette seconde saison. Elle apporte dans cet épisode un aspect émotionnel non négligeable voire même plus qu’appréciable.
vlcsnap-2013-11-14-20h59m03s62.pngLa place d’Aaron dans cet épisode face à Horn dans la seconde partie de l’épisode était là aussi une bonne chose. Cela permet de confiner un peu les personnages et de faire évoluer les intrigues différemment. Zeljko Ivanek n’a certainement pas encore tout révélé de son jeu mais j’ai déjà hâte de voir ce que Revolution a encore en stock pour nous de ce point de vue. La partie autour de Neville est plutôt bien ficelée elle aussi. Cet épisode fonctionne énormément autour de l’originalité de ses confrontations et surtout de ses dialogues. Je n’ai pas eu l’impression de retrouver la série d’avant mais une nouvelle série. Le rythme, la narration, tout était différent. L’originalité également de l’épisode est de mettre Miles en retrait afin de faire évoluer d’autres personnages. Durant la première saison, Miles et Charlie étaient les personnages les plus importants. Cette saison c’est presque l’inverse. De la place a été faite pour les autres personnages. J’espère que Rockne O’Bannon écrira d’autres épisodes.

Note : 7.5/10. En bref, c’est juste et bien construit. Un joli épisode de Revolution.

Commenter cet article