Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rick and Morty. Saison 1. Pilot.

5 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-05-17h15m40s187.jpg

 

Rick and Morty // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Justin Roiland (Ca bulle) et Dan Harmon (Community) se sont associés pour créer une comédie animée pour Adult Swim. En effet, après avoir été limogé de Community, Dan Harmon n’a pas chômé (et finalement NBC s’est rendu compte de son erreur et a décidé de lui redonner sa place de showrunner pour la saison 5). Bref, Rick and Morty est une comédie animée qui ressemble à beaucoup de séries du genre où des génies partent à l’aventure. Sauf que l’originalité de Rick and Morty est d’avoir associé un inventeur qui a légèrement perdu la boule avec son petit fils. Les deux forment un duo plutôt sympathique et même assez cocasse. Cependant, si vous veniez chercher de l’humour à tire-larigot, Rick and Morty est la mauvaise idée. L’idée n’est clairement pas de nous faire rire à gorge déployée (un peu comme Community d’ailleurs) mais plutôt de nous faire voyager au travers d’une relation qui fonctionne. Le casting des voix de Rick and Morty est même plutôt connu entre Sarah Chalke et Chris Parnell. Mais c’est Justin Rolland, l’un des co-créateurs qui s’est chargé de la voix de Morty ET de Rick.

Un brillant inventeur et son petit fils un peu à l'Ouest partent à l'aventure...
vlcsnap-2013-12-05-17h22m25s142.jpgAprès avoir été surpris par Triptank il n’y a pas si longtemps que ça (Comedy Central), j’ai été plutôt surpris par Rick and Morty. Peut-être que ces deux nouvelles séries animées vont enfin me réconcilier avec le genre. Je dois avouer que j’aimerais bien en regarder plus des séries animées mais que je ne trouve jamais quelque chose qui puisse réellement me donner envie de revenir. Cette histoire de relation entre un inventeur barré et son petit fils me plaît car en plus d’être assez original cela nous permet de voyager et de nous raconter des histoires rocambolesques comme Dan Harmon aimait déjà en raconter dans sa série sur NBC. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Rick and Morty soit aussi fun, surtout que Adult Swim ne m’a pas séduit avec l’une de ses séries depuis un bout de temps (je crois que cela date de Robot Chicken, autant dire une éternité). La série évite également les pièges des comédies animées du genre et ne tombe pas dans le divertissement pour enfants attardés.

Derrière il y a malgré tout une vraie réflexion. J’ai parfois eu l’impression de voir Retour vers le Futur sous acide. Et finalement la ressemblance est beaucoup plus frappante que l’on ne pourrait le penser une fois que l’on creuse un peu plus. Certes, Rick and Morty n’est pas une série de rêve mais elle a réussi à me donner envie de revenir et c’est assez énorme alors que le genre me rebute généralement. On a donc ici une série qui semble transcrire l’esprit bon enfant de Dan Harmon tout en conservant ses grosses références culturelles (ici le duo de Retour vers le Futur). Quelques séquences font échos également à Men in Black (tout le moment où Rick and Morty tentent de sortir de là où ils sont) ou encore à Stargate avec cette fameuse porte des étoiles qui va permettre aux deux personnages de retourner sur Terre. Je ne serais pas surpris que le danger vienne directement sur Terre un jour ou l’autre.

Note : 6/10. En bref, une bonne petite surprise.

Commenter cet article