Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ringer. Saison 1. Episode 11. It Just Got Normal

1 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-01-18h26m53s46.png

 

Ringer // Saison 1. Episode 11. It Just Got Normal.


Bon, j'ai réfléchi pendant la longue pause de la série et je me suis dit une chose : mais sérieusement, Ringer c'est quand même une mauvaise série. Et le premier élément qui me fait dire ça, c'est la pauvre Sarah Michelle Gellar. Je vous vois venir sauf que… je l'aime Sarah. Au cinéma elle est excellente et trouver toujours le moyen de me faire apprécier même The Grudge. Dans Buffy elle dépassait bien évidemment tout ce que je pouvais attendre d'elle. Mais dans Ringer, on la sent malheureuse, comme si elle faisait cette série par obligation. Comme si elle se devait de la faire pour ne pas finir sous les ponts. Et ça me fait mal au coeur de voir que Ringer, une série au sujet de base assez sympa, plonge petit à petit dans une routine incessante. Bon, il faut dire que le titre de l'épisode n'annonçait rien de bien bon. "It Just Got Normal", en gros, ça veut dire : tout redevient normal, et il n'y a plus rien d'intéressant ? Laissez moi m'étouffer. Car oui, c'est bien le cas. Je me suis ennuyé terriblement devant cet épisode. Je ne sais pas si c'est parce que Malcolm a été réduit à faire des présentations Power Point pour la série ou si c'est parce que Siobhan a posée un lapin à Henry…

Et justement, Henry et Siobhan (la vraie, l'unique). Siobhan n'est pas encore retrouver au Pivoine, et elle se pavane alors dans les rues de New York, avec ses lunettes de soleil alors qu'il fait moins dix à New York. C'est beau Los Angeles vous ne pensez pas ? Car oui, la série est malheureusement tourner dans la belle ville californienne. Le duo tente de se retrouver, et nous laisse cependant un joli cliffangher. Siobhan peut-elle révélée qui elle est réellement au risque de dévoiler sa soeur ? Telle est la question que je me pose mais en tout cas, je ne suis pas sûr d'avoir envie de connaître la réponse qui sera sûrement décevante. L'épisode est également le moyen pour Siobhan de jouer à cache cache dans son appartement, voler une bague que son mari avait offerte à Bridget… J'ai été assommé par tant de nullité. Le retour de Siobhan n'apporte rien du tout, si ce n'est des scènes insipides, le scénario manque et tout devient mécanique. Ringer nous avait habitué à mieux avant la pause. Je me souviens de très sympathique épisode 9… notamment. Mais à voir cet épisode, j'ai remarqué que la série ne m'avait pas manqué plus que ça aussi.
vlcsnap-2012-02-01-18h27m18s36.pngPendant que Siobhan s'amuse, Bridget va organiser une soirée de charité. Sauf que bien évidemment, sa fête est très vite organisée. Il y a juste besoin d'un traiteur et hop… tout est préparé et c'est parti. Sauf que soyons réaliste une seconde. C'est comme Henry qui rencontre dans la même journée Bridget et Siobhan et qu'il ne peut pas faire la différence entre les deux alors que leurs coiffures sont très différentes. Je ne comprends pas (sans compter la ribambelle de faux raccords aussi, mais ça c'est une chose toute autre). La fête de Bridget va tourner au drame quand Juliet va révélée à Bridget que Mr Greer l'a agressée. J'ose imaginer la suite car c'est un des rares trucs qui a du potentiel dans cette série maintenant que l'on a fini avec l'ex flic à la petite semaine. Enfin, Machado tente toujours de comprendre la mort de Gemma. Et pourquoi pas après tout. Cela va le mener dans les Hamptons dans un restaurant que même moi, vu les nappes, je rentre pas, où l'ex flic voyait en cachette… Chivanne !. Aller, on va oublier ce retour assez moyen voire mauvais. La série manque vraiment de tellement de choses et notamment d'une Sarah Michelle Gellar qui rayonne. On a plus l'impression qu'elle fait le deuil de sa carrière dans cette série et c'est terriblement dommage.

Note : 4/10. En bref, il ne se passe pas grand chose ou alors ça parle pour rien dire. Raté.

Commenter cet article