Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ringer. Saison 1. Episode 13. It's Easy to Cry...

15 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-15-15h19m06s110.png

 

Ringer // Saison 1. Episode 13. It's Easy to Cry, When This Much Cash Is Involved.


Après deux épisodes d'une bien piètre qualité, Ringer tente de nouvelles choses avec cet épisode qui m'ont plu. Bon, cela reste toujours aussi bas de gamme, et toujours aussi mal amené, mais je ne vais pas demander aux scénaristes de Ringer de réfléchir étant donner qu'ils sont devenus tellement ennuyeux qu'ils ne savent plus quoi faire dire à ses personnages. Je pense notamment à Andrew. Ok, il nous cache quelque chose (mais qui ne nous cache pas quelque chose dans cette série finalement ?) mais c'est ennuyeux. On s'en fout. Je pense que c'est bien le soucis. Le pauvre Andrew n'est pas passionnant pour un sou. Alors il faut se rapprocher des intrigues des autres personnages et je pense notamment à Juliet qui elle, va apporter à l'épisode sa meilleure histoire et même l'un des meilleurs twists de la série. Je m'y attendais pas du tout à ce que Ringer se la joue Sexcrimes. Pour rappelle, ce film avec Neve Campbell et Kevin Bacon entre autres étaient basé sur un meurtre entre partenaires sexuels. Evidemment, ce n'est pas totalement la même chose dans Ringer mais l'ambiance s'en rapproche. Juliette veut ruiner son père, et elle va tout faire pour le faire cracher. Pourquoi pas. Un triangle amoureux qui à mon avis va très mal tourner par la suite. Et j'ai vraiment hâte que l'on y soit.

Quoi qu'il en soit le retournement de situation était totalement inopportun. Je pense que Ringer offre donc son premier bon moment depuis sa reprise et il était temps. Mr Carpenter était un homme vicieux en fait, qui n'a jamais été forcé de coucher avec les deux jeunes femmes. Mais Juliet semble avoir des remords à ce que l'on voit à la fin de l'épisode. C'est une petite "bitch" qui ne voulait pas être méchante, pas trop quoi. Disons qu'elle semble avoir un soucis avec son mensonge. Le développement de l'histoire tout au long de l'épisode avec la partie tribunal et même la partie public de l'affaire, tout ça était bien évidemment très bien orchestré. Je ne me suis pas ennuyé avec cette partie là, alors que dans les épisodes précédents je voyais l'intrigue plonger dans les abysses. Et ce n'était donc pas une bonne idée. Tessa, le personnage facteur externe de l'évolution de l'intrigue dans l'épisode précédent et qui apportait donc un développement potentiel au harcèlement était plutôt bien tenu. Pourquoi pas après tout. Juliet prend clairement la place de Siobhan à jouer la méchante de la série. Alors que cette dernière joue à la mamie finalement. Elle ne fait pas grand chose de bien passionnant qui mérite quelque attention que ce soit. Et c'est bien dommage.
vlcsnap-2012-02-15-15h23m28s169.pngCar Siobhan va se contenter de suivre Bridget, de faire ses petites affaires avec Henry (notamment parler de son bébé, de son amour à Paris - ce dernier va découvrir l'existence de Henry qu'elle va faire passer pour son frère -). C'est tellement gros les lignes de cette partie de l'épisode qu'il est difficile de s'amuser. Siobhan est sûrement le personnage le plus mal écrit de la série. On a pas tellement eu de temps pour le développer au début de la saison et une fois que l'échange a été fait, tout les spots se sont centrés sur Bridget. Du coup, le mystère de Siobhan révélé, elle n'avait plus de bien passionnant à raconter. Son seul raccord était son amie, qu'elle avait lâchement abandonné. Le seul élément passionnant c'est que Siobhan ne veut pas encore reprendre sa place et donc révéler le fait que Bridget est celle qui est dans les bras de Andrew pour le moment. Ce dernier va avoir le temps de revoir Siobhan, la vraie, durant cet épisode sans s'en rendre compte (je me demande comment il fait pour ne pas s'en rendre compte quand même vu que les deux personnages ne sont pas totalement pareils… notamment avec les coiffures).

Pendant ce temps, Bridget tente de revenir sur les pas de sa soeur et de découvrir ce qu'elle cache elle aussi. Elle va avoir l'aide de son chauffeur privé et va lui demander de refaire son dernier parcours (celui de Siobhan évidemment). Elle va donc découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles choses mais va perdre un peu trop de temps dans ses recherches. J'ai pas totalement aimé ce qui se passe dans cette partie de l'épisode, qui manque d'enjeu. Mais bon, Bridget n'est pas le plus mauvais personnage, Siobhan était bien pire. Au final, j'espère juste que le nouveau cliffangher, cachant un mystère sur le père de Henry pourra être intéressante, surtout qu'elle cache une histoire de chantage. Je regrette cependant que cet épisode ne réponde à aucune question que l'on se pose dans cette série depuis le début et évidemment je parle de nos deux soeurs jumelles. Il y a des secrets intéressants mais trop de rétention d'informations lasse évidemment. Même si Ringer tente des choses elle ferait déjà mieux de terminer ce qu'elle a déjà commencé et correctement s'il vous plaît.

Note : 5/10. En bref, un petit mieux mais la série reste… vraiment bof.

Commenter cet article