Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ringer. Saison 1. Episode 5. A Whole New Bitch.

12 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-12-19h23m08s106.png

 

Ringer // Saison 1. Episode 5. A Whole New Kind of Bitch.


J'attends toujours qu'une personne éclairée nous liste les références à je ne sais pas quoi dans le papier peint des toilettes de Siobhan… Trèves de plaisanterie, Ringer livre ici un épisode bien sympathique. La raison ? Je pense que c'est justifié, Siobhan (celle de Paris) n'est pas là, donc on s'amuse un peu plus à New York, c'est moins mamie et ses bas de laine. On voit bien que The CW a mit la main sur la série, et personnellement, je trouve ça dégradant. En tout cas le travail qui est fait n'est pas mauvais en soit, et je dirais même que cet épisode avait une dynamique très intéressante. C'est rare que je dises autour de bien de cette série qui à mon sens est plus que médiocre, mais j'ai littéralement pris mon pied avec le cliffangher de l'épisode (comme avec celui de la semaine dernière). On embrasse donc le côté soap de la série à pleins poumons, je ne dis pas non. C'est tout le contraire.

Mais Ringer c'est pas que Bridget, c'est aussi Gemma. La révélation faite à cette dernière par Bridget dans l'épisode précédent avait choqué tout le monde. Mais justement, sa potentielle mort (en tout cas tout est tellement bien suggéré, qu'on y croit déjà dans le cliffangher) pourra apporté un vent de fraicheur sur la série et notamment l'apparition de nouveaux personnages pour entourer Bridget. Tout l'épisode est assez émouvant pour quelques parties, notamment la scène finale entre Bridget et Gemma où la première veut que les deux se donnent une chance d'être bien meilleures amies que cette dernière était avec Siobhan. L'idée est bonne mais j'ai bien peur que cela n'ira pas vraiment très loin. Et quel plaisir une fois de plus puisque les diverses scènes étaient plutôt réussies même si je ne suis pas fan de cette cruche d'actrice qui joue Gemma. J'espère qu'elle a eu la mort qu'elle méritait.  Pendant ce temps, Juliet, la fille d'Andrew se retrouve à jouer à la bad-girl de camping.
vlcsnap-2011-10-12-19h10m33s232.pngJ'ai bien cette petite, elle donne le souffle jeune de la série, et les quelques scènes avec elle, bien que digne des pires épisodes de Gossip Girl, c'était tout de même jouissif car le tout, jouant sur l'exagération était parfait pour mettre en bouche sur la potentielle suite des évènements (comme aller dans une école publique). En tout cas, j'ai passé un bon moment, les trucs de "bitch" c'est ce que j'aime dans ce genre de séries, car bon, Bridget est bien gentille mais elle est trop longue à la détente des fois, il faut un peu la bousculer. Sans compter les expressions très peu différentes de Sarah Michelle Gellar. Je l'aime mais y'a des limites des fois quand même. Bref, cet épisode s'attarde sur Gemma, Bridget, Juliet. Que des filles, le reste est un peu mis de côté, notamment Malcolm dont la scène de "trip" était plus ridicule que la scène du bateau dans le pilote et l'oublie de Victor Machado, cet agent du FBI aussi doué qu'une fouine.

Bref, au final Ringer livre ici un épisode sympathique, sans non plus décrocher des montagnes (pour ça il faudrait qu'il y ait un tantinet d'action en plus à certains moments stratégiques des personnages). Ringer embrasse enfin son côté soap à fond, alors qu'elle hésitait sur le ton dans les épisodes précédents. J'ai hâte de voir ce que ce cliffangher très réussi va nous laisser car bien sûr, même si l'on se doute que Gemma est morte, je pense sincèrement qu'il y a bien plus à raconter et surtout, j'ai envie de savoir comment tout ça est arriver, pourquoi (on le sait). Je voudrais aussi remercier Tara Summers pour sa prestation de salope aux cheveux ondulants entre le violet et le roux, et pour Zoey Deutsch aussi, et sa prestation de salope en petite culotte courte. Ringer c'est pas génial mais c'est parfois très sympa, comme ici.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode qui permet de reprendre la série sur des bases un peu plus solides à New York. L'absence de Siobhan sauve l'épisode.

Commenter cet article

Lovely 13/10/2011 17:42



Gemma est une des personnages principales , donc elle ne va pas mourrir .. et ce n'est peut etre pas son sang qu'on voit a la fin (?) , Henry m'enerve quand meme ... Je sais pas , mais je pense
que la serie serait beaucoup mieux sans lui . C'est juste LE personnage le plus ennuyant de la serie. Je suis pas d'accord aussi sur le fait que pour moi , le cliff-hanger n'etait pas bon .. j'ai
rien trouver d'extraordinnaire , mais aussi sur le fait que Siobhan (de Paris) n'est pas la . Moi elle m'as manquer (LoL) nan serieusement , J'ai vraiment envie de decouvrir son plan , et a qui
elle telephone , Qui est son complice (Si sa se trouve , C'est Henry justement ou Machado.) .