Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ripper Street. Saison 1. Episode 2. In My Protection.

7 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-01-07-22h27m13s85.png

 

Ripper Street // Saison 1. Episode 2. In My Protection.


Après un premier épisode particulièrement bon, et surtout une belle surprise, je me suis plongé dans le second épisode de Ripper Street. "In My Protection", était une bonne idée dans le sens où il montre que Ripper Street peut vivre avec autre chose que le fantôme de Jack l'éventreur. C'était vraiment une bonne idée que de changer la dynamique des personnages et de faire évoluer ça vers une sorte de policier qui me rappelle le Londres du Sherlock Holmes de Guy Ritchie. Je dois avouer que je suis subjugué par la beauté des décors d'un part mais également par la fidélité de l'univers par rapport à l'année durant lesquelles Ripper Street se déroule. L'épisode joue à merveille sur l'univers et c'est bien mieux intéressant que ce qu'avait pu faire Copper sur BBC America (comme quoi la même maison de production peut faire des choses très différentes - certes, avec des moyens différents je suppose également -). Mais Ripper Street ne démérite pas non plus du point de vue de son scénario.

Car les décors ne sont pas là pour masquer quoi que ce soit si ce n'est pour embellir justement ce qui est construit en amont avec l'histoire. L'enquête de la semaine était solide et au delà des histoires de flics que l'on voit par centaine chaque année dans les séries américaines, ce que j'aime dans les séries anglaises c'est qu'il y a toujours une volonté de faire les choses différemment et cela passe entre autre par le period drama. Quelques scènes de combats viennent alors rythmé l'épisode et permettent surtout de mettre en condition notre héros. Durant le premier épisode il était surtout dans la pénombre et pas nécessairement très actif. Ici il est mis à rude épreuve, notamment sur la fin de l'épisode. J'ai beaucoup aimé et j'en redemande (je me demande même si 8 épisodes ce n'est pas un peu juste pour une première saison). La présence de Joe Gilgun dans le rôle de Enter Carmichael était là aussi une bonne invitation dans Ripper Street.
vlcsnap-2013-01-07-22h30m26s222.pngL'acteur vu précédemment dans Misfits et This is England s'en sort à merveille. J'espère que les prochains épisodes vont inviter quelques bons acteurs anglais. Ce serait en tout cas tout ce que je souhaite de la part de cette série. Mais cet épisode était en parti très étrange. Voire même surnaturel. En tout cas, j'ai beaucoup aimé la manière dont l'enquête est menée. Sans compter sur le procès au début de l'épisode qui permet de voir un peu de la justice et de son système de l'époque. Mine de rien, Ripper Street ne se cantonne pas qu'à ses personnages ou encore au côté policier, ils vont explorer l'entièreté de l'univers et du Londres que l'on nous dépeint. Le seul regret que je dois avoir vis à vis de Ripper Street pour le moment c'est la fin de cet épisode que j'ai trouvé assez médiocre par rapport au reste ou encore l'introduction qui m'a étrangement rappelé les pires épisodes de Charmed (ne me demandez pas d'explication, parfois ce genre de sentiment ne s'explique pas).

Note : 7/10. En bref, Ripper Street reste cette bonne série policière britannique.

Commenter cet article