Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 1. Episode 2.

12 Août 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-14645884.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 1. Episode 2. Boston Strangler Redux.

 

Je suis fan de Rizzoli mais pas d'Isles bizarrement. Ainsi, il n'y a qu'un côté de la série que j'adore et l'autre beaucoup moins. On m'a railler sur le fait que j'aimais regarder les séries de la chaîne américaine TNT (attention, pas toutes non plus) mais voilà, Rizzoli mérite son succès car c'est du bon cop show, pas à l'ancienne mais moulé dans un moule qui me plaît bien en tout cas. Angie Harmon reste fidèle à elle même une nouvelle fois.
Apèrs un pilote sympathique et un générique irish que j'apprécie, Rizzoli & Isles reste une belle découverte pour moi, comme en manque de vitamines C, il m'a fallu ma dose de Rizzoli. Attention, à ne pas confondre avec une recette d'un plat italien, c'est belle et bien cette inspectrice de la police de Boston que j'aime bien. Bon, cette fois avec ce nouvel épisode on est directement plongé dans l'univers redoutable d'un étrangleur. Bon, enquête classique, coup classique, final moyennement surprenant, voilà la dose de cop show habituel. Quand on a été (comme moi) biberonné aux Experts et ersatz, on a appris à élucider les puzzles de Grissom et son équipe, à raisonner comme un vrai profiler. Voilà, donc de ce côté là je n'arrive pas tellement à être surpris. Cependant, les personnages ont un truc qui me laisse porter facilement.
Arrivée de Donnie Walhberg, d'un baton de roue pour Rizzoli qui prend la forme d'une de ses connaissance (je ne vous en dit pas plus pour ne pas trop spoiler) et puis bien sûr du bon vieux alcoolo de comptoir, j'en appelle à Bryan Dennehy. Il y joue un ancien flic (comme d'hab quoi) et qu'on contact alors qu'il vient de s'enfiler un scotch. C'est ça la police à la retraite, ça respire le bourbon à gorge froide et la cigarette époumonée à des kilomètres. Bon, bref, il leur sera pas forcément d'une grande aide mais Rizzoli va finir par percer le mystère et l'énigme dans les 5 dernières minutes pour éviter de surprendre le téléspectateur un peu trop tôt. Dommage. Bref, un second épisode sympathique, c'est toujours aussi correct et un cop show de bonne facture à mon avis qui tient d'une traite sur les épaules de notre bonne vieille ex des Law & Order j'ai nommée Angie Harmon.

Note : 6/10. En bref, un étrangleur qui n'est pas étranglé, on est sauvé.

Commenter cet article

robin 04/03/2013 15:15


j'ai vu le début sur france 2, des épisodes vraiment mous et sans interêt !