Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 2. Episode 10.

16 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-17-00h39m28s7.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 2. Episode 10. Remember Me.
SEASON SUMMER FINALE

 

Non seulement cet épisode était bourré de moments funs et décalés, mais il y avait également des moments d'émotion. Cette étrange sensation qu'on découvre au fur et à mesure de l'épisode est vraiment propre à Rizzoli & Isles. Ce style propre au policier brut de décoffrage, et ici en duo avec la parfaite et moderne petite femme légiste. "Remember Me" c'est le retour aux évènements de l'épisode final de la première saison. Hoyt est donc de retour, pour le meilleur du côté des téléspectateurs mais du pire pour Rizzoli. La scène de la fin était absolument géniale. On s'y attends pas vraiment à ce que ce dernier survive aussi bien, malgré son cancer. Ce personnage me rappelle un peu le tueur au puzzle dans Saw. Ils sont malades et ont des hommes de main pour s'occuper du sale boulot pendant qu'ils sont cloués dans un lit. L'idée est pas plus mal puisque malgré cette petit référence que je me suis fait au fond de ma pensée, je ne la trouve pas dénuée de sens.

Tous les éléments dévoilés par l'épisode au fur et à mesure mène petit à petit à un suspense sans failles qui se maîtrise sans problème. Je pense même que le fait que Rizzoli & Isles clôture l'intrigue entre Jane et Hoyt dans cet épisode, aussi tôt dans la série, est bon signe pour passer de nouveaux moments intéressants par la suite. Je ne suis pas contre un tueur qui soit lié à Maura maintenant. Ca changerait. Pour en revenir à l'épisode, j'ai aussi trouvé que les petits moments humoristiques étaient bien distillés dans le scénario. C'est pas surfait et toujours bien écrit. Alors que les scénaristes pourraient jouer avec simplicité, ils sont plus facétieux que prévu. Cela ne gâche donc en rien le plaisir, au contraire, il est décuplé. Cependant, l'affaire permet aussi ce genre de petites références. Le personnage de Hoyt est assez fun au fond (avant qu'on ne lance toute la partie émotionnelle).
vlcsnap-2011-09-17-01h39m23s118.pngEt justement, l'émotion dans cet épisode est assez bien gérée. Alors que Jane est le personnage le plus instable de la série, Angie Harmon lui donne cette dimension larmoyante efficace. Ca aurait pu être trop, voire mauvais, ou bien mal placé, mais ce n'est pas le cas. L'actrice donne vraiment vie à son personnage et on arrive donc à s'y habituer sans problème, voire s'identifier. Enfin, voilà un épisode efficace qui permet de trouver l'équilibre entre l'humour et l'émotion, tout en gardant au centre de ces sentiments une affaire policière reprenant les évènements du final de la saison précédente. C'est bien fait, on s'y attends pas dès le début de l'épisode et la fin est surprenante. Par ailleurs, les quelques dernières minutes de l'épisode me laisse perplexe : pas de cliffangher.

Note : 7/10. En bref, un épisode équilibré qui permet de laisser la série en de bonnes mains d'ici son retour.

Commenter cet article