Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 2. Episode 2.

19 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-20-00h12m37s0.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 2. Episode 2. Living Proof.


Ce que j'aime pas dessus tout dans cette série policière, c'est la relation entre Rizzoli et Isles. Le seul truc qui avait été assez moyennement exploitée dans certains épisodes de la saison précédentes. Ce nouvel épisode fait un pied de grue à ceux ci en prouvant aux mauvaises langues que la relation entre Rizzoli et Isles peut prendre à la fois plus de place qu'une intrigue policière dans un épisode, mais également qu'elle se fasse de façon plus complice. Une ambiance toujours aussi câline et une caméra minimaliste qui filme un duo, comme on en voit beaucoup mais qui a ce petit truc en place : Angie Harmon et Sasha Alexander. Ce cop show est donc différent des autres, très différent même.
vlcsnap-2011-07-19-23h43m34s237.pngEt c'est là que tout fonctionne à merveille. On début l'épisode dans un spa avec Rizzoli et Isles dans des bains de boue en plein air. Sauf que voilà, Rizzoli fait toujours la bougonne et trop le moyen de critiquer un peu tout ce que Isles tente de lui offrir pour l'aider à se relaxer du travail éreintant qui est celui d'être flic. J'ai adoré leurs chamailleries durant ce début. L'épisode prouvant une nouvelle fois à la fin que leur relation est vraiment comme celle de deux vraies amies. On sent la complicité des actrices. Je pense que comme cela fait déjà plus d'un an qu'elles se côtoies sur les plateaux de la série, forcément tout a été multiplié et renforcé en puissance dix. La fin était donc très fun, et encore une fois, dans une logique de cop show distrayant, la série prouve à son public qu'elle sait aussi rire.

Ce n'est pas terminer, les discussions autour de leur travail respectifs sont toujours animées de petite piques. Cette fois Rizzoli va demander à Isles comment elle fait pour supporter de vider et regarder des intestins toute la journée. Il faut dire que ce travail n'est pas très simple et surtout, demande beaucoup de calme et de sérénité. Ce que Rizzoli ne comprend pas vraiment. Elle est toujours tendue, elle arriverait vraiment à stresser son monde si je la connaissais en vrai. C'est ça qui fonctionne, on a les deux archétypes parfaits : deux personnages que tout oppose et pourtant, elles sont super amies. Côté travail, le relation ne change pas. Alors certes, on a des discussions sérieuses car il faut bien faire avancer l'enquête (et on remarque tout de suite, car le ton change dans la voix des actrices).
vlcsnap-2011-07-20-00h11m14s194.pngLa mère de Rizzoli en fait voir de toutes les couleurs (c'est le cas de le dire) à sa fille. Notamment quand il s'agit de choisir une couleur pour repeindre une pièce, une couleur qu'elle déteste (le mauve si mes souvenirs sont bons). La relation entre Rizzoli et sa mère est géniale. Je sais pas comment la décrire mais elle est vraiment différente, elle apporte un truc en plus aux épisodes (enfin, depuis le season 2 première quoi). Je dirais presque que j'en suis fan. Cette dernière organise donc une "yard-sell" (ou brocante de rue en France, bien que cela ne se fasse pas tellement dans nos traditions dans nos jardins mais plutôt avec un regroupement de personnes d'un même village ou pas) pour vendre toutes les "merdes" qui l'encombre. C'est là que Rizzoli va avoir du mal à être bonne vendeuse et gérer le truc à sa façon. J'ai vraiment beaucoup aimé toute la scène. Ca pimente la série d'autres éléments.

Venons en à la chose sérieux : l'affaire. Une jeune femme a été poignardée, toujours en vie, le début de l'épisode tente le tout pour le tout et joue à la série médicale (genre Off the Map, Isles doit tenter de la sauver, et Rizzoli faire un massage cardiaque alors que les deux sont pleines de boue, bref). C'était fun, surtout très rythmé. Parfait pour entrer dans la matière. Le déroulement de l'affaire est classique : preuves, autopsie, enquête, suspects. La fin est un peu alambiquée, mais pourquoi pas. L'idée de la femme qui s'est faite inséminée pour un enfant par les semences de son médecin et de son infirmière. Il y avait donc du bon.

Note : 8/10. En bref, ce nouvel épisode se révèle excellent, vraiment bien mené de bout en bout. Ravi.

Commenter cet article