Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 2. Episode 6.

19 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-18-19h18m37s150.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 2. Episode 6. Rebel Without a Pause.


Ce qu'il y a d'agréable dans cette série c'est tout le drama familial qu'il y a autour, sans compter les relations entre les deux héroïnes. Mais ce que j'ai bien aimé dans cet épisode c'est que l'on voit enfin la mère d'Isles. Et le face à face est assez bien fichu. Je m'attendais pas vraiment à ce qu'elle soit aussi méchante (car elle ne sait pas s'y prendre avec les enfants, c'est ce que l'on découvre malgré nous en fait) avec sa fille (oubliant pas mal de choses, annulant un dîner, …). C'est tout l'inverse de la mère de Jane qui est toujours proche de sa fille, et peut être un peu trop (cette dernière en avait marre qu'enfant sa mère lui dise de ranger sa chambre constamment par exemple). Et ce choc des cultures est totalement bien représenté par la série. Sans compter qu'elles n'ont pas les même valeurs. Ce qui va nous permettre d'avoir de bonnes scènes avec quelques mots en français. C'est agréable d'entendre notre langue de Molière dans une série qui pourrait laisser ça de côté.

Pour ce qui est du reste de l'épisode il va permettre d'étaler un peu mieux la relation de Rizzoli & Isles. C'était excellent. J'ai bien aimé notamment le fait que Isles tente de faire des blagues. On s'y attends pas forcément mais c'est terriblement efficace. Les deux personnages vont également livrer de bons moments de sistmance (oui, la version "bromance" pour les femmes non ?). Pour ce qui est de l'affaire de la semaine c'est autour d'une petite confrérie de personne qui ont décidés de vivre comme à l'époque de la guerre de Sécession. Entre femmes esclaves et reconstitutions de combat d'époque, on va avoir droit à une histoire de meurtre, de jalouserie, sans compter la petite histoire de viol que le fils vient pour venger. La petite histoire bien que à première vue banale avait un développement bien sympathique. J'ai passé un bon moment à me plonger dans ce monde un peu bizarre qui aurait très bien pu sortir d'un épisode de Bones.
vlcsnap-2011-08-18-19h18m48s11.pngEnfin, Vince croit qu'il a une crise cardiaque (alors que c'est à cause de crackers qu'il mange constamment et des gaz qu'il produit de ce fait), et demande à la mère de Rizzoli de s'occuper de son oiseau. L'histoire autour de ce personnage était quand même un peu ridicule mais pourquoi pas. Angela m'a fait rire quand elle croit qu'elle a tué le petit oiseau et Maura qui mine de rien reste quand même bien marrante elle aussi sans vraiment le vouloir. Ainsi, ce nouvel épisode était pas mal du tout car imposait de bons développements personnages, surtout autour de Maura. Agréable. Par ailleurs, je regrette la mise de côté de Frank qui ne sert plus à grand chose depuis le début de la saison et l'apparition de la mère Rizzoli.


Note : 7/10. En bref, un épisode excellent sur la partie développement personnage. Côté affaire, c'est correct.

Commenter cet article

marion 19/08/2011 18:40



L'épisode est vraiment frais, le parallèle entre les 2 filles et les 2 mères et leurs relations respectives n'est pas franchement subtile, on le voit vite venir mais pour autant le tout passe
très bien, c'est fluide. 


Une pensée pour Jackie Bisset, avec un français sublime (en revanche, pour Sacha Alexander, on sent que c'est du phonétique). 


La scène dans la galerie d'art était intéressante


J'adore cette série et encore plus la relation des 2 amies, mais on commence un peu à tourner en vase clos ....