Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 3. Episode 12.

6 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-06-01h24m24s89

 

Rizzoli & Isles // Saison 3. Episode 12. Love the Way you Lie.


Encore une fois, le cas de la semaine était d'un ennui terrible et il n'y avait pas grand chose aux alentours pour me consoler. Cette histoire de suicide aurait très bien pu avoir quelque chose de passionnant si seulement la série avait exploité l'idée de façon plus originale. L'introduction de l'épisode laissait présager quelque chose de nouveau mais il n'en est rien. Une fois que j'ai entendu le crise de la jeune femme qui découvre le corps, j'ai tout de suite su que l'épisode ne serait pas bon. Enfin, du point de vue de l'affaire de la semaine. C'est dommage car il y a tellement de nouvelles choses à faire. Bones l'a récemment prouvé en changeant de style de réalisation et Castle renouvelle son genre chaque semaine en choisissant un thème. Mais Rizzoli & Isles c'est de la série policière trop classique pour tenter quoi que ce soit. Ils ne veulent surement pas trop chambouler l'esprit des téléspectateurs. Ce qui est compréhensible mais alors la série ronronne et le téléspectateur s'ennui jusqu'à ce qu'il arrête de regarder la série car il a trouvé mieux ailleurs.

Mais ce n'est pas faute d'essayer. La relation entre Rizzoli & Isles dans cet épisode était encore une fois mise à l'honneur. J'aime beaucoup les dialogues que partagent les deux personnages. C'est à la fois drôle et touchant. L'alchimie entre les deux actrices est suffisamment présente pour éviter que l'on ne s'ennui mais il manque toujours un bon bout de piment quelque part. Ce n'est pas dans les interactions des divers personnages puisque c'est la force de la série mais surement que cela vient des intrigues stand-alone, pas très plaisante et beaucoup trop générique. Le passé de Frost refait surface ce qui a de quoi aiguiser la curiosité du téléspectateur. J'ai trouvé cette partie de l'épisode un peu meilleure dans le sens où Rizzoli & Isles ne joue pas les lourdeurs. C'est un peu comme la petite séance de détente. Au fond il se déroule plein de bonnes choses mais il faut creuser pour aller les trouver alors que cela devrait sauter aux yeux. Un téléspectateur qui regarde Rizzoli & Isles et qui n'a pas envie de trop réfléchir mais de passer un agréable moment alors il devra surement faire des sacrifices.
vlcsnap-2012-12-06-01h51m35s16.pngEnfin, toute la promotion autour du bienêtre et de la santé des policiers était amusant lui aussi. Notamment grâce à Jane que j'ai trouvé très en forme. Le moment où elle commence à engager des mouvements de sport au bureau, moi j'ai trouvé ça drôle et cela colle parfaitement à l'idée que je me faisais avant de regarder de ce que la série pourrait devenir sur la longueur. Une vraie série policière fun qui s'amuse mais ne semble pas aller plus loin. Ce qui est drôlement dommage. Angela reste encore une fois un vrai boulet. Je n'ai pas aimé l'histoire qu'elle construit avec cet homme. C'est ridicule mais aussi beaucoup trop mièvre pour Rizzoli & Isles. Déjà que la série joue pas mal sur la niaiserie de ses intrigues, maintenant nous sommes du coup dans quelque chose de tout de suite bien plus fascinant. "Love The Way you Lie" n'était pas nécessairement un très mauvais épisode de Rizzoli & Isles mais il y a de telles lacunes qui font que cette saison manque de rythme et de saveur. Une vraie déception cinématographique.

Note : 4/10. En bref, décevant malgré quelques efforts.

Commenter cet article