Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 3. Episode 15. SEASON FINALE

26 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-26-14h25m31s126.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 3. Episode 15. No More Drama in my Life.
SEASON FINALE


Cet épisode était pâteux. Les problèmes s'accumulent et le scénario est complèment dézingué. Je n'ai pas compris ce que voulaient les scénaristes avec cet épisode de Rizzoli & Isles. Tenter de nous faire pleurer ? Peut être sauf que la série est tellement cadavérique qu'il est impossible de ressentir quoi que ce soit. Qui plus est, il n'y a eu aucune prise de risque, l'épisode enchainant bien évidemment les mauvais choix. Le premier reste Tommy qui ne va pas périre. J'ai attendu qu'il se passe quelque chose, mais rien. L'épisode vient donc de faire du non évènement. C'est dommage car la mort de ce personnage aurait pu être une dynamique intéressante pour la saison prochaine sauf que moi, je ne reviendrais pas et pour tous vous dire je me sens presque comme soulagé d'un poid. L'autre problème de cet épisode c'est la vie amoureuse de Jane. Cela commence sérieusement à devenir redondant et particulièrement excécrable. Je ne comprends pas du tout le but de faire revenir Casey si ce n'est de nous ennuyer encore et encore avec des jérémiades et de l'inaction la plus totale.

Ce qu'il aurait été bien de faire c'est qu'un drame arrive dans la vie de Jane, ou bien quelque chose de surprenant. Mais l'épisode avance de façon trop mécanique et ne réserve donc aucune surprise (sauf l'éboulement de cet immeuble qui ne fera malheureusement pas les bonnes victimes). Ce n'était pas spectaculaire et dans un dernier épisode de saison, je suppose qu'une série est sensée mettre le paquet. Paquet qui n'est pas mis. TJ aurait pu lui aussi mourir, cela aurait été quelque chose d'intéressant, mais il n'en est rien. Du côté de Maura, je ne sais que trop penser non plus. L'histoire du rein commence sérieusement à me casser les bonbons. Durant tout l'épisode Rizzoli & Isles tente de jouer sur le ressort dramatique de la série. Cela devient alors rapidement pompeux et le trop plein de sentiments donne l'impression que les scénaristes avaient des envies vertes de suicide juste avant d'écrire cette horreur. D'une série policière décente et sympathique, nous sommes passé petit à petit à un mélange ennuyeux et peu passionnant de choses et d'autres.
vlcsnap-2012-12-26-14h46m45s65Que dire et que faire ? Je ne sais point si ce n'est que maintenant je suis libre. Je ne me sens plus engagé dans cette horrible série policière (appelons un chat un chat désormais). Je commence aussi à comprendre qu'il n'y avait pas d'évolution possible. Ni pour les personnages, ni même pour le reste. Du coup, je suis dans l'attente. Dans l'attente d'une nouvelle série qui puisse donner à Angie Harmon quelque chose de bien mieux pour travailler. Et accessoirement Sasha Alexander même si je suis bien moins fan. Il faut avouer que le personnage de Maura est beaucoup plus faible que le personnage qu'elle incarnait dans NCIS. Et puis dans ce dernier épisode, même le "baby-cute" ne fonctionne pas, autant dire que c'est la preuve d'une grossière erreur. Finalement, je vais tenter de ne garder que le début de cet épisode, qui était quand même grandiose dans le genre filmé façon soap-opera. J'ai pris un fou rire et j'ai tout de suite su, avec cette scène, que l'épisode serait aussi mauvais. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayer mais bon, je n'arrive plus du tout à apprécier Rizzoli & Isles comme avant. Je ne vois maintenant que ses défauts malgré la bonne humeur de ses deux héroïnes.

Note : 2/10. En bref, on enchaine le larmoyant baveux et étouffant.

Commenter cet article