Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 3. Episode 5.

12 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-12-19h13m30s160.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 3. Episode 6. Money Maker.


Depuis le début de la saison, Rizzoli & Isles m'exaspère. Je suis encore la série parce que j'adore le duo mais je ne trouvais rien de bien passionnant à suivre. Et puis miracle, cet épisode relève (un tout petit peu) le niveau. Ce n'est pas encore trop ça non plus mais il y avait dans un premier temps, le retour de l'humour. Entre "coffee porn" et quelques bonnes petites répliques bien senties, Rizzoli & Isles renoue enfin avec ce qui fait son succès. Elle était restée bien trop endormie depuis quelques épisodes dans des intrigues mécaniques et pas du tout passionnantes. La scène d'ouverture de ce nouvel épisode permettait d'entrevoir l'ambiance de celui ci. Nous allions parler d'un monde libertin. J'attendais un peu plus de la part de Jane et de Maura. Notamment quelques petites références lesbiennes. On ne les a pas vraiment eu mais ce n'est pas grave, elles étaient amusantes avec leurs masques. L'intrigue de l'épisode était assez sympathique, bien que trop mécanique.

L'apparition de Ryan McPartlin aide à faire passer la pilule sans trop de problème. L'acteur reste correct, mais malheureusement pas aussi amusant que dans Chuck voire même dans CSI Miami (dans ses dernières apparitions télévisées). "Money Maker" permet également à Maura de développer une relation entre elle et sa mère. Elles vont échanger quelques moments entre elle. C'est tendre, touchant. Hope et Maura forment un duo intéressant que malheureusement Rizzoli & Isles n'exploite pas assez bien. On plonge trop souvent dans les facilités scénaristiques et la série livre alors ce que le téléspectateur attend, uniquement, ni plus, ni moins. Mais Maura découvre qu'elle a une demi-soeur de 18 ans, elle s'appelle Kaylin et elle a besoin d'un nouveau rein. Evidemment, Maura va vouloir donner le sien anonymement mais tout cela va rapidement se savoir. Ainsi, la série policière plonge dans un drama plus familial. C'est aussi ce que l'on doit attendre de la part de Rizzoli & Isles.
vlcsnap-2012-07-12-19h20m30s6.pngLa série a créée une relation entre les deux personnages qui est réaliste et intéressante. Au fond, la série créée de petites intrigues, sans conséquences sur le reste. C'est bon enfant et cela plais à son public. Mais c'est bien trop lassant, malheureusement. Il faut que Rizzoli & Isles arrête d'uniquement reposer ses épaules sur ses deux excellentes actrices (Angie Harmon la première, mais également Sasha Alexander). Le cast est bon, mais l'exploitation des personnages part encore une fois dans tous les sens. L'intrigue de la semaine reste sympathique, mais pas assez bien développée malheureusement. En effet, "Money Maker" ne va pas assez loin, traite uniquement du thème libertin avec trop de simplicité. J'attendais également plus d'humour (il faut attendre les scènes dans les toilettes, la confrontation de Georgette, …) sans ça, Rizzoli & Isles ne serait plus rien.

Note : 5/10. En bref, un épisode plutôt correct, sans prise de risque malheureusement.

Commenter cet article

Marion 15/07/2012 13:23


Certes cette série ne casse pas trois pattes à un canard mais je la trouve toujours aussi rafraichissante, elle me fait passer un bon moment grâce aux deux héroïnes qui tiennent la barque à elle
deux et je n'en demande pas plus.


Ce que je voulais relever dans cet épisode c'est la réplique de Jane à Maura avec le (en français) "tu n'es pas mon genre" : la série signe-t-elle la fin de l'ambiguité dans le duo ?? Ce serait
bien dommage car même si je n'ai jamais pensé qu'il y ait anguille sous roche (c'est la journée des expressions) je trouve que cela apportait une tonalité particulière au show.


Bref, j'aime toujours autant mes petites bostoniennes !