Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 3. Episode 7.

18 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-18-22h04m35s143.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 3. Episode 7. Crazy For You.


Je sais que depuis le début de la saison 3, je n'arrête pas de me plaindre de la piètre qualité des épisodes mais mes efforts ont payés car les scénaristes se sont rendu compte que leur série moisissait petit à petit. Du coup, ce petit "Crazy For You" m'a permis de retrouver ce que j'apprécie tout particulièrement dans cette série en général. Dans un premier temps parce que Ray Wise se la joue Mme Doubtfire. J'ai trouvé ce grand moment hilarant. En effet, que Ray Wise, incarnant ici un juge assez important et patient du couple de psychiatre assassiné, ose se déguiser comme ça en femme prouve aussi tout le talent de l'acteur. Il n'a peur de rien et je l'en remercie car ce fût un plaisir de le suivre dans cette petite aventure rigolote. Rizzoli & Isles retrouve donc sa frivolité et son humour que j'appréciais durant la première saison. Mais ce n'est pas tout, durant tout l'épisode Jane et Maura vont nous offrir quelques jeux de regard bien drôles eux aussi. La dérision dans cette série peut être aussi forte que durant cet épisode. J'étais donc plus que ravi.

Pendant ce temps, Jane est kidnappée par l'un des patients du docteur et l'équipe doit tout mettre en oeuvre pour la retrouver rapidement au risque de la voir mourir (ou pire, se faire violer et mourir) sous leurs yeux. Même si Rizzoli & Isles n'est pas une série aussi osée que Law & Order SVU a pu l'être par le passé, j'ai trouvé cette scène assez éprouvante dans le sens où Angie Harmon sait très bien interpréter la femme terrifiée. On sent qu'elle est touchée et qu'elle a peur. Du coup, ce fût plus que réussi. Je ne vais pas me plaindre, c'est certain. De plus, la série s'autorise pas mal d'égarement dans son histoire ce qui permet encore une fois de prendre littéralement son pied. Ce qui manquait finalement ce sont les allusions sexuelles entre Jane et Maura. C'est bien la seule chose même si le fait que les deux soient touchées d'être séparées aide. Dans un tout autre registre, Angela va faire la rencontre de Lydia, qui se trouve être la fiancée de son ex mari.
vlcsnap-2012-07-18-21h50m37s221.pngvlcsnap-2012-07-18-22h06m40s120.pngvlcsnap-2012-07-18-22h08m50s141.pngIl se trouve qu'elle est enceinte et Jane (et ses frères) pourraient donc accueillir une nouvelle branche à leur arbre généalogique. Pas de quoi sauter au plafond car cette partie de l'épisode manquait d'intérêt. Tout ça arrive tellement de façon impromptue que le cheveu sur la soupe passe très mal. Rizzoli & Isles joue encore un peu trop des facilités scénaristes pour aller un peu plus vite avec ses intrigues. Cela peut être une bonne chose dans certains cas, mais pas ici. De plus, Angela commence sérieusement à me courir sur le haricot. Le personnage est de moins en moins passionnant et de plus en plus inutile. Enfin, les batailles dans la morgue pour avoir le dernier mot sont assez marrantes elles aussi. Ces médecins légistes qui ne savent pas se tenir ne manquent clairement pas d'humour. Au final, ce nouvel épisode de Rizzoli & Isles renoue avec les racines de la série et sa fraicheur ambiante. Tout n'est pas parfait, c'est certain mais tout n'est pas mauvais non plus.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode bien moins bordélique que le début de cette saison. Agréable, fun, avec ses petits pics de tension.

Commenter cet article

Enora 25/07/2012 01:07


J'attend la relation amoureuse entre Jane et Maura depuis la saison 1 !! Sa commence a être long ... !