Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 4. Episode 12.

11 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-11-14h48m26s81.png

 

Rizzoli and Isles // Saison 4. Episode 12. Partners in Crime.
SEASON SUMMER FINALE


Difficile de savoir réellement ce que veut dire ce dernier épisode de la première partie de la saison 4 de Rizzoli and Isles. D'une part car je n'ai pas envie de voir Jane avec Casey, et d'autre part j'ai envie de voir Jane avec Martinez. C'est simple, j'avais déjà eu l'occasion d'en discuter dans un précédent épisode de la série. Ce qu'il faut à Jane ce n'est pas une guimauve mais quelqu'un de piquant qui aime faire des bonnes petites blagues. Amaury Nolasco est parfait dans ce rôle là alors que Chris Vance est un peu empoté. Franchement, je n'ai jamais réussi à accrocher à son personnage. Alors oui, les scènes qu'ils partagent ensemble sont mignonnes mais je préfère largement quand elle est avec Martinez, c'est à la fois plus amusant et plus fougueux. Enfin, c'est comme ça que je le ressens même si elle n'a conclu qu'avec l'un des deux. Jane reste de son côté fidèle à elle-même, rigolotte et fraîche ce qui permet aussi à cet épisode de nous faire oublier en partie le côté un peu redondant de son intrigue policière.

Ce n'est pas nouveau de toute façon, je n'ai jamais été un grand fan des intrigues policières de Rizzoli and Isles. Pour une fois, ce n'était pas exécrable et je remercie les scénaristes pour le boulot mais cet épisode aurait cependant pu très bien s'intéresser uniquement aux personnages de la série. C'est un regret que j'ai avec les séries policières. J'ai envie de voir par moment des épisodes où l'on abandonne totalement l'aspect policier pour ne parler que de la vie privée des personnages. Au fil des épisodes on se rend compte que leur vie privée est suffisamment riche pour en développer quelque chose durant 40 minutes. Cela me fait le même effet qu'avec Rookie Blue et encore, dans Rookie Blue l'aspect policier de la série est bien plus intéressant que celui de Rizzoli and Isles. Mais ce n'est que mon avis. Disons qu'il y a un traitement un peu archaïque des affaires dans cette série ci qui me fait parfois lâcher les épisodes en me demandant si au fond, je suis à la bonne enseigne. Fort heureusement les personnages viennent me rappeler que tout fonctionne parfaitement.
vlcsnap-2013-09-11-14h43m29s189.pngL'histoire du père de Paddy Doyle et de Maura était bien plus amusante et intéressante que le cas de la semaine. Maura n'a pas nécessairement l'habitude de se retrouver dans des situations amusantes. Ou alors quand elle est avec Jane mais elle ne fait finalement que tenir la chandelle. Maura, qui tente de tout faire pour que les choses se passent à merveille se rend compte aussi qu'elle n'est pas parfaite et qu'elle peut faire des erreurs. En tout cas, j'ai adoré que cet épisode s'amuse de cette façon avec les personnages ce qui donne un arrière goût de réussite à la série, tout simplement. Maintenant, la grande question que je me pose c'est si Rizzoli and Isles va développer un fil rouge encore plus important que tous les petits fils développés durant cette saison 4 pour le moment. J'ai envie d'un bon vieux tueur en séries pour les quatre dernier épisodes, un vrai épisode en quatre parties avec un tueur en séries qui fait des ravages à Boston. Je sais pertinement que je rêve mais c'est justement ça qui est bon, de pouvoir rêver. Les personnages secondaires font eux aussi leur boulot, celui de bons sidekicks.

Note : 6/10. En bref, malgré un cas de la semaine qui surnage, le reste était plaisant et amusant (même si je ne suis pas un grand fan de Casey).

Commenter cet article