Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rogue. Saison 1. Episode 10. Killing Grace.

31 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rogue

vlcsnap-2013-05-31-21h34m21s49.png

 

Rogue // Saison 1. Episode 10. Killing Grace.
SEASON FINALE


Rogue n'est pas encore renouvelée pour une seconde saison par DirecTV mais je pense qu'elle le sera. Peut être simplement par courtoisie. Même si au fond la série se suffit à elle même avec ses dix épisodes. Il n'y a pas forcément besoin d'énormément plus pour se rendre compte que Rogue a déjà raconté beaucoup de choses et notamment tout ce dont elle avait besoin de raconter autour de son héroïne, Grace. Thandie Newton, dont je ne suis pas forcément le plus grand fan s'est presque améliorée au fil des épisodes en prenant un peu plus d'assurance. Notamment vis à vis de l'action qu'il pouvait se dérouler autour de la série. La grande question de la fin où Grace se retrouve à joindre l'équipe de Campbell pourrait apporter quelque chose de plus, qui donnerait envie de voir la suite mais non. Je ne trouve pas. Personnellement, je me suis un peu ennuyé durant la seconde partie de l'épisode alors que celui ci débutait plutôt bien. En effet, je me souviens du moment où tout le monde tirait sur tout le monde et où l'intrigue prend une forme intéressante.

Enfin, dans la mesure où Rogue peut être intéressante. Car je trouve malgré tout que Rogue manque de consistance. On a rapidement l'impression de s'engouffrer dans une intrigue qui ne sait pas où elle veut aller. Notamment vis à vis de la guerre entre Jimmy et Alec. C'était tellement raté. Alors que l'on pouvait s'attendre à quelque chose de réellement bien avec l'épisode précédent, les scénaristes baclent tout ici dans un gloubiboulga pas très digeste et surtout très ennuyeux. Le combat des coqs reste donc très plat et lisse. Le problème vient du côté très polissé de la série qui ne veut pas prendre de risques et rester dans son ambiance de thriller sale et pas très inspiré. Du coup, je me demande où sont les limites de Rogue. Peut être que la série aurait pu être bien meilleure, ou bien peut être que l'ennui est tel qu'il n'y avait pas grand chose à faire avec cette histoire. Le face à face entre Alec et sa femme, où il tente de lui dire que c'est lui le maitre et qu'elle n'est que sa femme. Franchement, ce discours sexiste n'avait pas lieu d'être et plonge encore plus cet épisode dans le ridicule.
vlcsnap-2013-05-31-21h34m16s255.pngSi Rogue aurait pu jouer la carte de l'émotion vis à vis de la relation entre Grace et Jimmy, elle n'en fera jamais rien. Ainsi, on se retrouve avec des personnages qui peinent à trouver leur place dans ce mélange pas toujours très digeste. La réaction de Grace face à Tommy quand elle lui annonce qu'elle a éliminé le tueur de leur fils manque à la fois d'émotion et d'ampleur. C'était dit de façon tellement banal que pour le coup, le téléspectateur donne l'impression qu'il ne sait pas vraiment où se rendre. Ainsi, Rogue s'achève sur une note plutôt décevante. Un polar pas très ambitieux qui avait de bonnes idées à certains moments mais aussi l'envie de surprendre à quelques reprises. Et puis patatra, tout est tombé dans le ridicule, les niaiseries pas possible et les personnages sans direction. Une série en roue libre en somme, sauf que je n'avais pas envie de jouer à la roulette russe si c'est pour finir ras du sol, sans moyen de sauver mes miches de dix épisodes, où j'ai du coup l'impression d'avoir un peu perdu mon temps. Mais ce n'est pas la première fois que cela arrive alors bon, je ne vais pas trop me plaindre maintenant (je l'ai bien cherché).

Note : 2/10. En bref, une première partie qui amorçait une fin de saison crescendo. Sauf que l'inverse se produit et ennui.

Commenter cet article