Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rogue. Saison 1. Episode 8. A House is not a Home.

16 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rogue

vlcsnap-2013-05-16-20h41m13s7.png

 

Rogue // Saison 1. Episode 8. A House is not a Home.


A la fin de l'épisode précédent, Grace tuait Max. Surtout pour se défendre mais elle éliminait également un problème dans sa recherche de réponses. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle soit arrêtée à la fin de cet épisode alors que ses empreintes sont retrouvées sur un pistolet. Je me demande bien comment la relation qu'elle a avec Jimmy va bien pouvoir évoluer maintenant. Surtout que ce dernier était au début de l'épisode inconsolable, ne comprenant pas le geste de son fils, et surtout pourquoi il aurait pu mérité la mort de l'un de ses enfants. Fort heureusement que ce n'est pas Alec qui est mort étant donné que ce personnage est mon préféré de la série. Grace tente alors de donner à Jimmy un peu de courage et d'espoir pendant qu'elle tente aussi de se reconstruire. Elle n'est pas bien à l'idée d'avoir maquillé ce crime et d'avoir éliminé un membre de la famille de son mari. Pire, le fils de celui ci. Alors que Grace recherche la personne qui a tué son enfant, je me demande comment Jimmy va réagir réellement dans le prochain épisode.

Il ne se passe pas grand chose dans cet épisode autrement. C'est surtout de la mise en place pour les deux derniers épisodes de la saison avec un cliffangher inattendu mais aussi risqué. Le fait qu'elle soit arrêtée pourrait la mettre dans une situation délicate dans les prochains épisodes. L'occasion est également là pour de mettre quelques petites scènes en compagnie de Tom Travis. Ce dernier est un personnage que je trouve réellement bon bien qu'il n'ait certainement pas dévoilé tout ce dont il était capable. J'ai bien aimé Buddy aussi. Ian Hart lui donne quelque chose en plus qui ne rend à la fois gentil mais aussi vilain. Il y a un tas de personnages dans cet épisode et pourtant, on n'a l'impression que l'histoire n'avance pas. Alors cet épisode de Rogue préfère se concentrer sur une association assez intelligente de dialogues. Le tout fonctionne suffisamment bien et est même assez efficace pour ne pas perdre les téléspectateurs dans du grand guignolesque. Le but n'est clairement pas perdre les gens mais bel et bien de faire en sorte qu'ils prennent le tas d'avaler les couleuvres.
vlcsnap-2013-05-16-21h02m47s143.pngDu coup, cet épisode transitoire était un tantinet mal géré à mes yeux. Le casting n'est pas assez bon pour pouvoir jouer avec leur talent. "A House is not a Home" parvient donc à nous offrir le divertissement que l'on est venus chercher. Que demander de mieux de toute façon si ce n'est d'être diverti en partie. Cet épisode fait surtout son boulot dans son introduction. Je suis déçu que Thandie Newton ne soit pas crédible mais c'était malgré tout un ton intelligent à adopter. Celui des remords et du fait qu'elle va avoir du mal a vivre avec ça. Mais elle ne s'est pas rendu compte également qu'elle est responsable de quelque chose de terrible qui pourrait la mener à des ennuis bien plus terribles que ceux auxquels elle aurait pu faire face dans un registre totalement différent. Allez, je croise les doigts pour que pers choses évoluent dans une bonne direction pour les deux derniers épisodes car mine de rien, sans être exceptionnelle Rogue s'est améliorée sur sa fin. Enfin, avec l'épisode précédent qui est le seul épisode à ce jour à m'avoir réellement plu.

Note : 3/10. En bref, trop de passages d'une lenteur cadavérique.

Commenter cet article