Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rogue. Saison 2. Episode 1. Sex, Drugs, Rock 'N Roll.

6 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rogue

vlcsnap-2014-06-06-17h13m28s4.jpg

 

Rogue // Saison 2. Episode 1. Sex, Drugs, Rock’N Roll.


Après une première saison laborieuse, Rogue est de retour et je suis plus en forme que jamais pour la regarder. Oui, je sais, vous devez certainement vous dire que je n’aurais peut-être pas dû et pourtant, il y avait des moments où la première saison n’était pas si mauvaise que ça. On retrouve donc cette année encore Grace, incarnée par Thandie Newton. Le personnage reste égal à lui même et l’on retrouve donc assez rapidement l’ambiance poisseuse de la première saison. J’ai trouvé que c’était une assez bonne idée, surtout que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit une saison cohérente. Bien au contraire, après ce que l’on a pu voir précédemment. En tout cas, la série parvient donc à créer un sentiment de continuité entre les personnages et les intrigues ce qui est une bonne idée. Cette année c’est une enquête sur du trafic de prostituée qui motive Grace dans ses petites aventures d’infiltration. L’enquête fonctionne plutôt bien au premier abord, notamment car la conclusion de ce premier épisode laisse à penser qu’il y a plus à voir que ce que l’on ne pourrait croire. J’aime bien ce personnage un peu cinglé sur les bords, complètement cocaïné et qui se tape des prostituées.

Rogue n’a jamais fait dans la demi mesure et toujours dans le cliché alors forcément, ce n’est pas une mauvaise idée du tout. Je dirais même que l’idée fonctionne tellement bien que l’on a pile poil ce que l’on est venu chercher quand on regarde cette série. Le but n’est pas de nous plonger dans un univers réaliste mais simplement de jouer avec les petites folies de ce genre d’endroit. On ne s’y attendais pas nécessairement mais c’est aussi ce qui fait le charme de cette série. Rogue n’y va pas par quatre chemins. Ce premier épisode souffre pourtant de pas mal des défauts de la première saison et notamment d’un point de vue du rythme. Il faut attendre que se mette en place l’histoire pour que celle-ci devienne réellement passionnante. C’est dommage car j’aurais bien aimé que l’on soit tout de suite mis dans le feu de l’action, quitte à faire en sorte que l’on nous introduise les personnages au fil des épisodes et pas tout de suite. Maintenant que les présentations sont faites, que les nouveaux personnages on pu se faire une place dans l’univers de Rogue, je me demande comment l’enquête de Grace va évoluer. Après tout il y a dix épisodes pour raconter une histoire qui n’en méritait pas nécessairement autant.
vlcsnap-2014-06-06-17h03m02s138.jpgPendant ce temps, Tom se prépare à se confesser à Grace. Ce qui engage encore de nouvelles intrigues et de nouvelles idées. Même si cette partie de l’épisode n’est à mon sens pas la plus importante. Elle fait le lien avec la saison précédente et ce n’est pas ce que j’ai nécessairement envie de voir. Surtout quand on sait que Alec Laszlo, le personnage que j’aimais bien dans cette série, ne sera pas dans cette seconde saison suite à l’issue fatale de la saison précédente. Finalement, ce premier épisode sert d’introduction un peu lourde par moment. Ca pèche un peu dans le rythme qui est toujours englué dans une manière de faire qui ne réussi pas toujours à la série. Mais je suis curieux de voir où est-ce qu’ils vont bien pouvoir nous emmener, surtout qu’il y a énormément de potentiel pour faire beaucoup plus que ce que l’on peut voir. La première saison avait déjà su extrapoler après un pilote pas toujours très fluide et passionnant sur des bases beaucoup plus solides par la suite. C’est donc ce que j’ai envie de voir faire la seconde saison. Et Ethan dans tout ça ? Il fait donc partie des nouveaux personnages qu’il faudra découvrir tout au long de la saison. Il semble aller beaucoup plus loin que les autres, je suis donc curieux encore une fois de voir jusqu’où Rogue veut aller.

Note : 4.5/10. En bref, parfois manquant de rythme et grossièrement écrit, la série part sur les mêmes bases que sa première saison. A la fois un atout et un problème.

Commenter cet article