Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rookie Blue. Saison 3. Episode 13. I Never.

7 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-07-19h49m51s126.png

 

Rookie Blue // Saison 3. Episode 13. I Never.
SEASON FINALE


J'aurais donc été au bout de cette troisième saison laborieuse. Il y a de très bonnes choses, je suis prêt à le reconnaitre, mais il y a également eu de très mauvaises choses. Le stand alone sont toujours aussi ennuyeux et les personnages ne trouvaient pas toujours les bonnes choses à raconter (malheureusement). "I Never" aurait pu être un très bon épisode final de saison, mais malheureusement il ne parvient pas du tout à tenir tête à certains épisodes de la saison. Quand on fait un final de saison, en principe, on doit se souvenir de cet épisode (notamment parce que l'an prochain on retrouve la série). C'est aussi simple que ça. Mais je crois que Rookie Blue fonctionne différemment. Il n'ait pas vu tous les épisodes de cette série (et je n'irais pas plus loin que cet épisode c'est certain), mais je crois qu'elle ne sait pas où elle veut aller réellement. Il y a des perspectives d'intrigues durant la saison qui se sont développées pour chaque personnage, mais aucune n'a réellement su aller d'un bout à l'autre sans se mordre les doigts. Je pense notamment à l'histoire de Dov. Ce personnage est très bon mais son histoire passe presque à la trappe alors qu'elle avait un potentiel immense dans tous les sens du terme (action et émotion).

Du coup, "I Never" tente de finir la saison avec une affaire, celle du pédophile John Gray qui s'évade et qui tente de retrouver sa dernière proie : Alice. Pendant ce temps, il va kidnapper une nouvelle fille. Forcément, tout ne pouvait pas bien se terminer pour lui. Le coup de la grenade permet donc de renouer les liens entre Andy et Sam. Je n'ai pas trouvé ça assez touchant. Je suis pourtant quelqu'un qui fond très rapidement devant des scènes un tantinet larmoyantes, mais là rien. C'est un signe, le signe que je ne suis pas du tout là en tant que téléspectateur de Rookie Blue. J'ai l'impression de regarder cet épisode à reculons me suis je dis durant tout ce temps. Malgré tout, je dois avouer que Andy relève un peu le niveau de l'épisode. Elle était là, et elle reste là jusqu'au bout. Missy Peregrym n'est pas une actrice chevronnée mais on ne peut pas lui reprocher de faire son travail correctement. Elle reste donc l'un des meilleurs éléments de la série même si son personnage est très souvent maltraité dans un scénario pas toujours là pour la mettre à son avantage. La saison ne lui a d'ailleurs pas donné beaucoup de choses.
vlcsnap-2012-09-07-19h49m52s144.pngPour ce qui est de Chris, là aussi je n'ai pas trouvé le tout spécialement fascinant. On sent que la série voulait trouver un truc à dire pour boucher les trous et lancer la prochaine saison. Alors cela se fait à la hâte, comme s'ils n'avaient pas eu beaucoup de temps pour écrire cet épisode. Ce qui est extrêmement dommage. C'est un peu ce qui se passe avec Nick et Gail. Je garde tout de même en tête la bonne scène de potes au bar. C'est complètement con, déjà vu milles fois mais cela fait toujours son effet chez moi. J'attendais juste qu'un tireur fou commence à tirer dans la foule et se lâche. Malheureusement, rien n'arrive. Une fin de saison est sensée aussi être choquante et pas seulement épuisante d'émotions. Je ne recherche pas à chialer devant la fin de chaque saison d'une série policière. Au contraire, je veux être tenu en haleine. En tout cas, cet épisode confirme que je n'ai rien à faire à regarder cette série. Globalement, pour en revenir à l'affaire de la semaine elle n'était pas mauvaise mais j'aurais cru qu'ils allaient aller plus loin que ce côté "on veut vous émouvoir avec Sam et Andy".

Note : 4/10. En bref, avec cet épisode je fais mes adieux à la série.

Commenter cet article