Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rookie Blue. Saison 3. Episode 5. Messy Houses.

6 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-07-06-17h49m25s82.png

 

Rookie Blue // Saison 3. Episode 5. Messy Houses.


Avant de commencer à parler du vif du sujet et donc de l'épisode en lui même je me dois de faire une petite remake. Il faudrait que Missy Peregrym arrête les séances UV. Cela commence à devenir très marron. Bientôt elle pourrait incarner Michelle Obama au cinéma. Et le pire c'est que ce teint brûlé ne lui va pas du tout. Mais alors vraiment pas. C'était une petite remake que je devais faire car tout au long de l'épisode j'ai été encore plus choqué qu'avec les épisodes précédents. Andy va retrouver dans cet épisode sa mère, Claire McNally. Andy est furax contre sa mère car elle pense qu'elle l'a abandonnée alors que finalement c'est son père qui est le seul responsable. Elle a voulue prendre contact avec elle sans y parvenir. Les quelques scènes entre la mère et sa fille sont correctes mais je n'ai pas spécialement été touché par ce que la série tente de faire. Disons que les personnages ne sont pas encore trop ancré en moi. Je ne me sens pas suffisamment impliqué dans la série pour apprécier cette partie de la série à sa juste valeur.

Mais la dernière scène de l'épisode reste globalement un bon moment malgré les gros clichés que la série développe. Chris c'est un Dom Juan mais il va dire à Gail qu'il lui pardonne et lui glisse à l'oreille qu'ils pourraient tous les deux avoir une seconde chance. Je ne suis pas certain de ce que la série tente de faire. Disons que j'aurais préféré que la scène finale de leur relation soit plus forte, plus énergique. J'ai eu l'impression que la platitude du scénario et des sentiments n'est pas aidée par l'épisode en lui même. C'est dommage car il y avait tout ce qu'il faut pour la réussite de cet épisode de Rookie Blue. J'aime bien Gail, elle est touchante cette petite. Je trouve que c'est accessoirement le personnage le plus transparent de la série mais également le plus vrai. Elle ne ment pas. Il y a toujours un personnage de ce genre dans ces séries là. Elle apporte un certain équilibre de guimauve non négligeable. Je n'attends pas mieux de cette série de toute façon. Les diverses affaires de la semaine n'avaient rien de particulières mais restaient correctes.
vlcsnap-2012-07-06-17h49m41s236.pngC'est divertissant et cela ne mange pas de pain même si ce pourrait être un peu plus pousser. Disons que Rookie Blue est enfermée dans un schéma un peu trop classique. Elle a les moyens de devenir bien plus passionnante, notamment niveau action. Le face à face entre Chris, Andy et un garçon avec un pistolet dans les mains aurait donc pu être plus intense, notamment grâce à une meilleure gestion de la musique de la scène et peut être de la dramatisation. Oliver va dire à Dov que sa femme l'a viré de chez lui et qu'il vit dans un motel maintenant. Oliver c'est aussi un personnage assez effacé de la série. Il est toujours là, mais dans l'arrière fond des épisodes. Le fait qu'il est enfin une intrigue pourrait lui permettre de sortir de son trou. Enfin, Dov reste toujours aussi sympathique. C'est le petit ange de la série. Au final, Rookie Blue stagne et ne fait rien évoluer. Même Dov qui était sur la bonne voie reste au même point. Je suis donc plutôt déçu du résultat.

Note : 4.5/10. En bref, pas spécialement palpitant. Quelques bonnes choses mais aussi des grosses lignes décevantes.

Commenter cet article