Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 2. Episode 1. Spasticity.

11 Juin 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-11950085.png

 

Royal Pains // Saison 2. Episode 1. Spasticity.

 

J'adore cette série médicale, elle a pour moi un côté complètement différent des séries médicales classiques. On est loin de Grey's Anatomy ou encore Urgences, on est ici avec un médecin concierge qui vient chez vous pour vous soignez moyennant un bon salaire derrière. Bref, Hank va dans les Hamptons avec son frère et créent tous les deux HankMed. Voilà en gros ce qu'est cette série médicale pas si cheap que ça finalement mais pas tape à l'oeil non plus.

Pour le premier épisode de la saison, Royal Pains invitait pour l'occasion Kyle Bornheimer, l'acteur connu dernièrement pour son rôle dans Romantically Challenged ou encore Worst Week. Bref, ici c'est le patient du jour, un patient atteint de spasmes musculaires et le tout, simplement à cause du mercure qu'il y avait dans la "Panic Room" de son père. Bref, cette histoire était plutôt sympathique à suivre même si c'est loin d'être la meilleure de l'histoire de la série. On se laisse porter par les aventures de ce personnage complètement atypique, très Bornheimer mais il manquait un peu d'humour malgré tout je trouve. C'est le truc le plus dommage.

Non, le plus intéressant de l'épisode c'est forcément les aventures de Hank et son frère. Alors que dans le dernier épisode de la saison 1, Evan, le frère de Hank lui avouait qu'il avait retrouver leur père à lui et son frère et qu'il était en contact avec lui. Le pire ? Evan lui a prêter de l'argent et maintenant, HankMed est sur la paille. Ce frère est sympathique, il est bien drôle et un peu enfantin ce qui le rend intéressant car tout à l'opposé de son frère qui doit toujours veiller sur lui. Tout un épisode donc à Evan va tenter de remettre HankMed sur les pieds. Même si ce n'est pas la meilleure intrigue de la série pour ses personnages, elle reste quand même intéressante. Pour ce qui est de Hank, il doit faire face à Boris qui commence à trouver que Hank ne prend pas au sérieux son cas médical familial. Hank va donc devoir regagner sa confiance tout au long de l'épisode et devenir son "quaterback". Enfin, Jill est officiellement divorcée de son mari et doit désormais dealer avec une chirurgienne qui brigue sa place au rang de directrice des E.R (NDRL : Emergency room ou urgences en VF).

 

Note : 6/10. En bref, j'adore cette série médicale. Elle démarre doucement mais sûrement. J'espère que l'intrigue du père qui est de retour ne sera pas un pétard mouillé et que mon été se déroulera pour le mieux avec cette série comme c'était le cas l'an dernier.

Commenter cet article