Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 3. Episode 12. Some Pig.

26 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2012-01-26-22h38m09s164.png

 

Royal Pains // Saison 3. Episode 12. Some Pig.


On est dans la seconde partie de la saison 3 et on ne sait pas trop où l'on va. Même si Evan et Paige sont là pour nous aider pour développer quelques petits trucs tout au long de l'épisode, le reste manque clairement de suite dans les idées. Depuis le départ de Boris (je pense qu'il n'est pas loin de toute façon), Hank ne sait pas trop quoi faire et on ne peut pas dire que l'intrigue autour de Divya prenne l'ampleur que j'aurais espéré. Pour en revenir à Evan et Paige, tous les deux doivent maintenant préparer leur mariage et cela va donner quelques scènes assez funs. Leur relation évoluée en bien et j'aime ça. C'est bel et bien les deux seuls intérêts de ce nouvel épisode en tout cas. Ils permettent de ne pas s'ennuyer. L'eczéma d'Evan qui stresse à l'idée de se marier était quand même très marrante. Au début j'aurais cru que tout allait être lié au fameux chien mais non, c'est purement et simplement une histoire de stresse. Evan nous offre donc les meilleurs moments de l'épisode, mais également avec Paige. "Some Pig" développait également l'intrigue de Divya.

Cette dernière se retrouve mise sur la touche par Hank après la révélation qu'elle lui a fait dans l'épisode précédent : c'est elle la responsable des mélanges de médicament. Le fait que Divya soit donc remisée dans l'épisode n'était pas une mauvaise idée mais le fait que tout gravite autour de ça, et que cela ne lance pas vraiment de suite m'a un peu énervé. Au début, quand j'ai entendu cette révélation en guise de cliffangher à la fin de l'épisode précédent je me suis dit : Oui, on va avoir quelque chose de très rythmé dans l'épisode précédent, et peut être même un jugement plus actif de la part de Hank mais non, le personnage est purement passif dans leur relation de travail. Ce qui n'aide pas à apprécier ce que l'on voit à l'écran. Hank quant à lui prend le cas d'un groupe de rock dont les membres semblent tout d'un coup être tombés malade sans véritable raison. La résolution de ce cas n'est pas ce qu'il y avait de plus intéressant dans cet épisode à mon grand regret. On a même pas eu droit à beaucoup de passages musicaux. Même si c'est un faux groupe de rock, j'aurais peut être espéré que l'on ait quelque chose de sympathique musicalement parlant.
vlcsnap-2012-01-26-22h54m44s130.pngAprès tout, c'est avant tout fait pour ça Royal Pains : se détendre et la musique fait partie de la détente. Donc j'aurais aimé que l'on aille plus loin. Par ailleurs, Hank va traiter le cas d'un golfeur qui semble développer une maladie assez rare et inconnue. Forcément, tout va pas se passer comme prévu, il va y avoir quelques réflexions de faite et le cas n'était donc pas trop mauvais. Disons que la relation entre Hank et son patient atteint d'un lupus était vraiment pas mal du tout. C'est l'esprit fun de la série qui revient à la surface. Au final, on se retrouve avec un épisode très moyen de Royal Pains qui ne nous donne pas grand chose à nous mettre sous la dent (tout comme pour Jill qui ne semble servir à plus rien maintenant qu'elle n'est plus avec Hank et que leur relation semble tombée aux oubliettes). Aller, passons cette mauvaise passe je suis sûr que la semaine prochaine l'épisode sera bien meilleur et que les enjeux de la suite de la saison 3 feront leur apparition.

Note : 4/10. En bref, un épisode assez décevant malgré quelques pointes d'humour.

Commenter cet article