Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 3. Episode 5. A Man Called...

28 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2011-07-28-17h09m48s166.png

 

Royal Pains // Saison 3. Episode 5. A Man Called Grandpa.


Après une première partie assez passionnante, cette suite était malheureusement moins haletante mais pas moins intéressante. Il permet de rencontrer le père de Eddie Lawson, et donc grand père de Hank et Evan. Ce personnage a de l'argent, sauf que Ed n'en a jamais voulu. L'idée était bonne, notamment sur les quelques moments entre Evan et son grand père sur le champ de course. C'était à la fois fun et intéressant. Les dernières minutes de l'épisode avec la jolie petite réunion familiale (qui permet surtout de réunir le grand père et le père ensemble, alors qu'ils ne s'entendaient pas au début de l'épisode, les sentiments sont exacerbés quand même dans les séries, tout va trop vite). Ed va donc rester chez Ted à Palm Beach. Toute cette histoire me rappelle donc le développement de l'an dernier au Costa Rica avec Boris, mais ici en mieux car directement lié aux deux héros de la série.

Du côté de l'intrigue médicale, on laissait un client à Hank qui avait un problème. Ce qu'il y a de fun dans cette histoire c'est qu'il n'y a pas de répit médical. Notamment au début de l'épisode, l'ouverture était hyper énergique et Hank jouait encore une fois au MacGyver de la médecine. Ce qui me fait personnellement déliré car c'est presque absurde mais bon, on a pas le temps de réfléchir. L'histoire de la lumière blanche dans l'épisode précédent est expliquée ici médicalement. C'est très fort mais d'un autre côté je m'y attendais grandement. Toujours aux Hamptons, on laissait donc Jill avec un accident de voiture. Mais pour quelles raisons ? Je pense que la personne visée était Boris puisque c'était sa voiture (et surtout quand on voit les flashbacks de Jill en cauchemar, on semble comprendre, tout comme la fin quand Boris retrouve un truc qui le met sur une piste dans la voiture dézinguée).
vlcsnap-2011-07-28-17h32m47s139.pngJill s'en sort très facilement. D'ailleurs elle va pouvoir très vite sortir de l'hôpital. C'est fou ça. Elle devrait avoir des côtes brisées (suite au choc et à cause de la ceinture de sécurité) mais rien du tout, elle peut sursauté sans avoir mal. J'adore comment les séries médicales sont souvent peu regardantes sur l'intérêt qui doit être porter au réaliste du cas. Bref, Dyvia ne sert pas à grand chose mis à part être une sorte de maman poule qui s'occupe de tout : entre l'enfant de Boris et voir et suivre l'état de Jill, voilà qui aura été le mojo du personnage. Aux Hamptons il ne se passe donc pas grand chose mais l'intrigue qui semble se profiler autour de Boris pourrait être intéressante. En tout cas il y a du mystère et c'est ce qui me plaît et me donne envie de revenir encore et encore. Bref, ce nouvel épisode de Royal Pains était bon, malgré quelques moments relâchement.

Note : 6.5/10. En bref, une suite d'épisode un peu moins bonne mais toujours aussi sympathique.

Commenter cet article