Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 4. Episode 12. Hurts Like a Mother

6 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2012-09-06-20h04m56s232.png

 

Royal Pains // Saison 4. Episode 12. Hurts Like a Mother.


Quelle chance j'ai ! Ce n'était pas le season summer finale la semaine dernière. Enfin, on peut parler de chance uniquement pour les personnages qui veulent me voir souffrir. L'épisode était assez catastrophique (mais ce n'est pas une grande nouvelle) malgré quelques bonnes choses ici et là. Je pense notamment à Paige qui continue à avoir du mal avec le fait qu'elle ait été adoptée. Cette partie de l'intrigue de la saison est pour le moment plutôt correcte et l'intrigue avance assez bien. Les retrouvailles avec ses parents adoptifs à la fin de l'épisode étaient très touchantes. C'est aussi pour ce genre de choses que Royal Pains peut être une série agréable. Je l'ai toujours vu comme une série divertissante certes mais aussi comme un petit bonbon sucré. C'est agréable et doux à la fois. Cependant, il faudrait aussi faire le ménage du côté des intrigues. Le début de la saison était tellement prometteur en créant une réelle guerre entre les deux frères et héros de la série. Du coup, maintenant que tout est rentré dans l'ordre, je me demande bien ce que la série nous réservera par la suite.

Le cliffangher de l'épisode avec l'apparition de la mère biologique de Paige était attendu et prévisible mais bon, on va dire que cela fait parti du processus. A la fin de l'épisode précédent, Hank commençait enfin à s'engager avec une femme et à faire des plans pour le futur. C'était tellement précipité que je n'arrivais personnellement pas à le croire. Et cet épisode n'échappe pas à la règle. Je ne comprends pas comment une intrigue de cette ordre peut être aussi mal développée. Les histoires d'amour de Hank cette année furent de réelles très mauvaises idées. Le départ de Jill a lancé trop de nouveaux personnages féminins et leur réussite n'est pas leur fort. Du côté de Divya, elle va se retrouver en sandwich entre Jeremiah qui va lui révéler ses sentiments et sa relation toujours aussi fusionnelle (sexuellement parlant) avec Rafa. Pour ce qui est de Jeremiah malheureusement, ce personnage est devenu tellement niais que je n'ai qu'une seule envie : qu'il s'en aille de la série. Cela n'arrivera probablement pas avant la fin de la saison 4 (si cela arrive un jour) mais croyez moi, je souffre.
vlcsnap-2012-09-06-19h53m48s216.pngC'est un peu la même chose avec Rafa mais son côté sauvage est amusant et l'on peut donc rire de lui dans son dos. Mais ce n'est pas bien de rire des autres dans leur dos. Donc je vais éviter de le faire non ? (ou de vous le dire). Enfin, le cas de la semaine était correct et pas spécialement très exceptionnel. Disons que cela manquait clairement d'un petit truc en plus. Hank se charge de la fille d'une mère, et il se trouve que toutes les deux sont atteintes de la même maladie. Un cas classique chez Royal Pains, traité de façon très classique et sans grand rebondissement. Il faudrait que quelqu'un meurt des mains de Hank un jour ou l'autre. Je n'ai aucune fascination pour tout ce qui est morbide, mais je préfère quand une série est réaliste. Hank ne peut pas sauver tout le monde (c'est une utopie). Au final, ce nouvel épisode de Royal Pains manque donc de pas mal de choses et notamment d'intérêt. Malgré la bonne intrigue de Paige, le reste est très navrant.

Note : 4/10. En bref, Paige est seule contre tous (encore).

Commenter cet article