Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 4. Episode 14. Sand Legs.

20 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2012-09-20-18h46m33s209.png

 

Royal Pains // Saison 4. Episode 14. Sand Legs.
SEASON FINALE


Et voilà le vrai épisode final de l'été pour Royal Pains (on season finale si l'on exclu le téléfilm final). En tout cas, USA Network aime cette série puisqu'ils proposeront un téléfilm exceptionnel en décembre (je ne sais pas trop si on peut le compter comme deux épisodes mi bout à bout, mais ce sera la suite de cet épisode) afin de suivre le mariage de Paige et Evan. Il y avait quelques très bonnes choses dans ce season finale comme le développement de la mère de Paige avec sa fille. On va découvrir à la fin de l'épisode que ce n'est finalement pas sa mère et qu'elles se sont donc tomber dessus par hasard à cause d'un pauvre détective privé qui s'est carapaté avec tout l'argent de la pauvre mère épleurée. Cette partie de l'épisode où Paige et sa "mère" tentent de tisser des liens était assez touchante et finalement, Royal Pains trouve le moyen de tout casser au dernier moment. La déception est donc assez grande même s'il fallait s'y attendre de toute façon. "Sand Legs" est donc un épisode qui revient au point où l'on en était plus ou moins au début de la saison.

C'est un peu la même chose pour Divya et son apollon. Elle découvre au détour d'une conversation qu'il a un enfant et qu'il lui a caché ça. Forcément, Divya est triste et quitte son bel apollon parce qu'il lui a menti. En même temps, je le comprends qu'il n'ait pas voulu tout de suite lui dire. Imaginez un peu que vous êtes ce bel apollon et que vous dites à votre petite amie alors que votre relation n'est pas encore stable et officielle : Coucou, je suis déjà papa. Divya prend un peu trop les choses à coeur et cela commence à me courir. Mais Reshma Shetty est parvenue malgré tout à être assez touchante dans cet épisode, notamment quand elle se retrouve les larmes aux yeux. Pendant ce temps, Hank continue de jongler entre les cas médicaux, Dimitri et sa petite amie. Sauf que pour cette dernière, s'en est trop. Ils ne peuvent jamais avoir un moment à eux sans qu'il ne doive passer un moment avec l'une de ses patientes. Dommage pour lui, il y avait de l'amour dans l'air. Je suppose donc que l'on ouvre la voie au retour de… Jill.
vlcsnap-2012-09-20-19h08m52s32.pngJe croise les doigts tellement fort que je risque de me faire une entorse. Si Jill revient, alors on pourrait enfin en finir avec le Hank à droite et à gauche. Du côté médical, l'épisode n'était pas des plus passionnant. Le cas de cette volleyballeuse n'était pas vraiment intéressant. On s'ennuie plus qu'autre chose. Du coup, Royal Pains devra faire un travail assez important sur sa manière de gérer ses intrigues dans les prochains épisodes (je ne sais pas trop sur quel pied danser de toute façon avec la programmation de Usa Network). Pour ce qui est de Dmitri, l'affaire stagne tellement que le cliffangher qui arrive sur la maison en feu de Boris n'apporte finalement pas grand chose à la série non plus. Au final, ce nouvel épisode de Royal Pains était correct mais pas exceptionnel. Il manque encore une fois cette dose de frivolité que j'appréciais tout particulièrement dans la saison précédente et qui a disparue (comme dans la saison 2) en cours de route.

Note : 4.5/10. En bref, correct mais pas exceptionnel.

Commenter cet article