Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 4. Episode 5. You Give Love...

12 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2012-07-12-17h21m04s30.png

 

Royal Pains // Saison 4. Episode 5. You Give Love a Bad Name.


Cette année, Royal Pains a tentée de séparer les deux frères. Cela a duré quatre épisodes. C'était frais, intéressant et assez bien développé. Mais je pense que leurs retrouvailles tombent à pic étant donné que j'avais déjà peur dans l'épisode précédent que ce nouveau schéma tourne rapidement en rond. Le cliffangher de l'épisode précédent était une bonne idée pour lancer la suite de la saison. Hank se retrouvait avec la vie d'un intrus dans les jardins de Boris entre ses mains. L'épisode ouvre sur une scène médicale assez palpitante. J'adore quand Hank met les mains dans le cambouis. C'est tout de même plus intéressant que les petites crises cardiaques ici et là. Ce personnage n'a pas de nom, et rapidement cela va permettre d'intégrer un mystère autour de Boris. J'aime bien ce personnage, je trouve qu'il apporte enfin ce qu'il était sensé apporter depuis le début : des intrigues policières. Le John Doe de la semaine se retrouve donc à l'hôpital, sain et sauf, mais la NSA va mettre la main sur le patient qui va disparaitre dans les airs.

Hank veut en savoir plus. Il va donc poser beaucoup de questions à Boris, légitimes. Ce que j'apprécie particulièrement dans cette histoire c'est la relation de Boris et de Hank. Ce dernier lui a tout de même sauvé la vie plusieurs fois, et maintenant il lui fait confiance comme quelqu'un de très proche. Les informations qu'il arrive à lui donner sont plutôt intéressantes. Vous ne trouvez pas ? En tout cas, le prochain épisode, où Boris semble promettre des réponses à Hank (c'est en tout cas ce que suggère le cliffangher) risque d'être l'un des épisodes les plus intéressants de la saison. J'espère d'ailleurs un peu de dépaysement pour l'occasion (un peu comme l'an dernier et notre petit voyage à Cuba). Je pense qu'il y a de bonnes choses à sortir de cette histoire. Pendant ce temps, Hank et Evan commencent enfin à retravailler ensemble même si Evan a du mal ) gérer son staff (maintenant trop chargé). Hank Med 3.0 est donc sur les rails. Hank et Divya s'occupent de Veronica, une jeune femme transplantée qui va faire une crise cardiaque sans raison apparente.
vlcsnap-2012-07-12-17h21m00s250.pngSi l'histoire n'est pas parfaite, elle réserve malgré tout de bonnes surprises. C'est surtout la bonne humeur de Veronica que la série transmet bien. Pendant ce temps, Paige devient un peu trop collante avec Evan et ses affaires. Elle va organiser une fête pour le lancement de Hank Med 3.0 où elle va inviter la démesure (300 personnes tout de même), et elle est présente un peu trop souvent autour de son homme. Paige nous apprend que si elle n'a pas été engagée à Londres c'est uniquement parce que son metteur en scène voulait coucher avec elle, et pas son talent. Misérable. Par ailleurs, j'ai plutôt bien aimé le père Lawson. Ce personnage était simple, drôle et apportait une certaine légèreté à l'épisode. Au final, Royal Pains reste donc sur une bonne lancée et renouvelle assez bien ses intrigues. C'est fait assez efficacement, et j'en attendais pas moins des scénaristes. Ces derniers ont su capturer le meilleur de Royal Pains au fil des années pour une faire une série ensoleillée et agréable de façon estivale.

Note : 6/10. En bref, Boris devient de plus en plus mystérieux et les intrigues également. Le fun reste au dessus de la série tel une aura. Intéressant.

Commenter cet article