Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 4. Episode 9. Business and Pleasure.

19 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2012-08-17-00h11m16s42.png

 

Royal Pains // Saison 4. Episode 9. Business and Pleasure.


Après un bon début, cette saison 4 de Royal Pains commence à devenir assez passable. J'ai beaucoup de mal avec les intrigues de certains personnages, et les parties stand-alone manquent pas mal de rythme. Ce qui pèche dans un premier temps c'est le cas de la semaine. En effet, Hank est chargé de soigner une agent des DEA qui travaille sous couverture. Très rapidement, cela va plutôt bien coller entre les deux personnages. Et les deux vont passer un très bon moment ensemble. Malaise, aucune scène de ces deux personnages n'est crédible. Le tout à cause de cette actrice, que je trouve assez mauvaise. Du coup, cela ne colle pas du tout avec Hank. Je regrette peut être presque Jill. Je dis bien peut être. Ce nouvel épisode de Royal Pains veut aussi développer la relation entre Hank et Christina. Encore quelque chose de très pompeux. Je n'ai jamais adhéré à cette histoire et je suis plutôt content qu'elle s'achève dans cet épisode. Cela permet de retrouver un Hank seul.

Ce personnage n'a jamais été intéressant quand il était amoureux ou dans une relation amoureuse. C'est ce que trois saisons d'expérience me chuchotent à l'oreille. Par ailleurs, pour en revenir au cas de l'agent des DEA, le seul bon moment reste la course poursuite. C'était tellement débile ce moment que j'ai adoré. Il m'en faut peu, surtout pour rire et je dois vous avouer que là, c'était le pompon. Pendant ce temps, Evan aimerait bien gagner une Ferrari. C'est la voiture de ses rêves et sans ça, il ne pourrait pas vivre normalement. Que ce fût laborieux. On passe pas mal de temps à avoir mal au coeur pour ce personnage. Evan ne sert strictement à rien dans l'épisode. Je préfère quand il parle de son business et qu'il travaille. Quand il s'amuse (comme dans cet épisode) on s'ennui terriblement. Je ne dis pas que j'attends de Royal Pains qu'elle soit un chef d'oeuvre (loin de là), mais franchement, on ne peut pas dire que cette histoire était passionnante.
vlcsnap-2012-08-16-23h51m05s226.pngEnfin, Divya tente d'aider avec l'aide du Dr Sacani un très grand combattant de la MMA. Sauf que ce dernier est en pleine dépression et pourrait bien ruiner sa carrière en pleine gloire. Ce cas était sûrement le plus potable de l'épisode. On ne fait pas dans le lourd, ni même dans l'ennuyeux. C'est un cas classique et correct. Je ne suis pas fan de Divya, elle est petit à petit devenue un personnage boulet de la série. Mais le Dr Sacani reste ce petit personnage niais et simplet que l'on ne peut qu'aimer détester. Il est un peu bête sur les bords mais qu'importe, ce n'est pas cela que l'on regarde. Il est amusant. A la fin de l'épisode, on découvre que celui ci est en fait très riche (bien plus que l'on ne pouvait l'imaginer) et qu'il détient une… Ferrari. Ce quoi faire plaisir à Evan qui va pouvoir se pavaner en Ferrari dans les Hamptons (enfin, seulement si la production a bien voulu acheter la voiture je suppose).

Note : 3/10. En bref, un épisode passablement ennuyeux.

Commenter cet article