Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 5. Episode 8. Hammertime.

8 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2013-08-08-12h04m12s99.png

 

Royal Pains // Saison 5. Episode 8. Hammertime.


Il s'agit sûrement de l'un des meilleurs épisodes de la saison 5 et pourtant... tout ne m'a pas satisfait non plus. Alors certes, le fait que Milos débarque, qu'il devienne complètement fou à l'idée de trouver un élixir ou encore que Boris soit là dans les coulisses à manigancer tout ça ce n'était pas trop mal. Mais les personnages ne sont pas tous à la hauteur de mes attentes. Encore une fois j'ai l'impression qu'il manque un truc. Royal Pains joue aux vases communiquants. Dans l'épisode précédent Divya me donnait envie d'en voir plus autour de son personnage et puis tout d'un coup plus rien dans cet épisode qui m'a refroidi directement. Bien que son cas de la semaine n'était pas non plus catastrophique, je n'ai pas trouvé ça passionnant. En effet, les scénaristes se laissent trop avoir par le développement d'une intrigue en parallèle du reste. Prise à part elle était cocasse avec ces deux séniors qui s'échangent leurs maladies en couchant ensemble mais cela ne collait pas vraiment bien avec l'épisode en lui-même.

L'épisode n'avait pas besoin de ce cas de la semaine pour être bon. Je trouve que cela a bien trop allourdi l'épisode alors que Boris l'enchante plus ou moins bien avec son histoire et ses griefs personnels. L'arrivée de Callum Blue dans Royal Pains n'aura cependant pas servi à grand chose. Milos n'est pas un personnage que je pourrais qualifier de réellement passionnant. Le souci c'est que l'on a du mal à voir où il voulait en venir. Cela se termine donc correctement dans cet épisode mais c'est avant tout la mécanique pour arriver à la fin de 'Hammertime" qui m'a plu. C'était bien plus amusant que ce que l'on a l'habitude de voir dans la série généralement et ce n'est pas plus mal. Par ailleurs, j'ai bien aimé que tous les personnages (sauf Dyvia) soient impliqués dans l'histoire de la semaine. C'était rythmé et il y avait de bons moments (notamment Evan qui court dans tous les sens, la manigance pour manipuler Milos, etc.). Au-delà de ça cet épisode nous prouve à quel point Boris est quelqu'un de proche de Hank. Les deux personnages sont devenus de vra    is amis et cela se ressent de plus en plus.
vlcsnap-2013-08-08-12h10m00s248.pngC'est une bonne chose car les deux n'avaient jamais les mêmes points de vue sur la manière de gérer des situations. Je me souviens encore de certains cliffanghers où Boris mettait Hank dans de drôles de positions. Mais la question n'est maintenant plus de savoir pourquoi ou comment on en est arrivé là, l'amitié est réelle et parfois même presque touchante. Même si Royal Pains ne cherche pas à créer quelque chose d'émouvant autour de Boris (et ce notamment depuis la mort de sa bien aimée), elle cherche au moins à nous divertir comme il faut. La série s'amuse de façon très efficace et donne donc en toute logique envie de voir encore plus de choses amusantes par la suite. Maintenant que cette intrigue est clos, je me demande bien ce que Royal Pains va nous raconter. Il n'y a plus grand chose à gratter autour de Boris et rajouter une couche serait certainement abuser du personnage. J'ai envie que l'on développe maintenant l'amitié de Boris et Hank de façon plus légère et amusante. Je ne veux plus d'intrigues à la mort moi le noeud de la sorte.

Note : 5/10. En bref, l'intrigue principale de l'épisode était rythmée et plaisante mais certains épisodes secondaires pèchent et poignardent un peu l'épisode dans le lard.

Commenter cet article