Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 5. Episode 9. Pins and Needles.

17 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Royal Pains

vlcsnap-2013-08-15-21h50m03s60.png

 

Royal Pains // Saison 5. Episode 9. Pins and Needles.


Mine de rien, Royal Pains est une série assez intéressante par moment qui parvient à prodiguer au téléspectateur la bonne dose de divertissement qu'il est venu chercher. Alors certes, rien n'est parfait mais au fond j'ai de la sympathie pour Royal Pains. Je dis ça après avoir passé mon temps à plus ou moins assassiner la saison 5 pour ses grossières erreurs de parcours. Mais derrière l'ennui qu'il y avait avec certains épisodes, celui-ci était dosé correctement et me ramène à ce que la série sait faire de mieux. Par exemple l'histoire entourant Boris. C'est aucunement parfait et c'est même encore pire vis-à-vis de notre cher ami maintenant interné dans un hôpital psychiatrique mais je suis certain qu'il y a de quoi faire évoluer tout ça. Surtout avec la scène finale qui permet très justement de recadrer un peu l'univers et de donner à Royal Pains l'occasion de briller un peu mieux. La campagne d'Evan est une intrigue que je n'attendais plus. Elle m'avait tellement déçu au détour de tout un tas d'épisodes que finalement j'ai été ravi de voir qu'elle a repris du poil de la bête.

D'une part car les personnages sont bien plus impliqués dans ce qu'il se passe et puis aussi parce que finalement Royal Pains a su exploité le filon de façon plus intelligente que l'on ne pourrait le croire. Je ne suis pas du tout déçu de la tournure des évènements car c'était aussi l'occasion pour Evan de montrer autre chose que ses talents d'embobineur. Il va se retrouver sur un piédestal cette fois-ci et donc nous amuser de façon bien plus intéressante. Après, le tout aurait bien évidemment pu prendre une ampleur plus soapesque (comme Necessary Roughness cette saison par exemple) mais la liberté de Royal Pains est justement de faire les choses avec le plus de légèreté possible. C'est aussi ce qui lui donne cet air laxiste dans sa manière de gérer ses intrigues. Cela m'a énormément dérangé par moment mais dans certains épisodes comme celui-ci, je dois avouer que c'est plutôt réussi et que du coup, on s'amuse beaucoup plus devant la série.
vlcsnap-2013-08-15-21h46m43s102.pngAinsi, cet épisode de Royal Pains permet également de développer les problèmes de Hank et son addiction pour les antidouleurs. Je suppose que tout cela va prendre bien plus forme dans les quatre derniers épisodes de la saison (qui sont à venir). La scène finale n'était pas la meilleure que la série ait pu nous offrir mais au fond elle reste plutôt satisfaisante et sait comment mettre en scène les personnages de façon intelligente. Maintenant, reste plus qu'à découvrir comment le tout va évoluer dans les prochaines semaines car je suis certain que Hank, qui va réellement tomber plus bas comme à l'issue du pilote de la série (avant de retomber sur ses pattes grâce à son frère et aux Hamptons). Et puis Jeremiah, qui généralement est certainement celui qui m'énerve le plus dans la série avait une bonne place dans cet épisode ce qui permet réellement de voir les choses différemment.

Note : 6/10. En bref, le premier épisode réellement agréable de la saison.

Commenter cet article