Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Royal Pains. Saison 6. Episode 1. Smoke and Mirrors.

11 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-11-16h38m58s116.jpg

 

Royal Pains // Saison 6. Episode 1. Smoke and Mirrors.


Je dois avouer que je ne savais pas trop quoi attendre de cette nouvelle saison de Royal Pains. Il y avait des idées à la fin de la saison précédente mais je dois avouer que je ne comprends pas trop pourquoi la dynamique retrouvée est aussi simpliste que ça. J’aimais bien l’idée que Hank s’en aille afin de sauver la vie de Boris (c’est tout de même le running gag de la série) mais ce n’est pas suffisant. La série ne fonctionne donc pas toujours et cet épisode de retour ne me rend pas plus confiant que ça quant à la suite des évènements. Bien au contraire, je trouve qu’il ne me donne même pas envie d’en voir plus. Il y a des personnages pour qui j’ai beaucoup d’affection dans Royal Pains, c’est indéniable, mais l’ambiance de cet épisode me laisse vraiment dubitatif. C’est un peu comme si la série tentait de nouvelles choses sans vraiment parvenir à faire grand chose. Le problème c’est que je n’aime déjà pas vraiment Divya alors quand l’épisode se concentre plus ou moins sur quelque chose dont elle avait la charge, ce n’est pas nécessairement à mon goût. Bien au contraire, c’est presque pas du tout à mon goût. On aurait pu croire que la série allait faire des choses intelligentes avec ses personnages mais il n’en est rien. Divya reste une sorte de personnage qui, sans être détestable, a des intrigues qui ne me plaisent pas du tout.

Je n’ai jamais vraiment pu apprécier ce personnage sans trop savoir pourquoi d’ailleurs. La fille de Divya, Sashi, va donc avoir droit à une petite cérémonie Pucha. Mais ce n’est pas vraiment ce qui m’intéressait le plus dans cet épisode. Le but était bel et bien de nous offrir une opportunité de voir comment Royal Pains pouvait évoluer avec une sorte de saut dans le temps étrangement amené. La fin de la saison précédente aurait très bien pu nous permettre de suivre la suite sans avoir besoin de faire revenir Hank dans les Hamptons. En tout cas, HankMed a beaucoup changé ce qui va permettre à la série de créer une ambiance médicale différente sans pour autant réellement tout changer. Il y a donc une mécanique assez huilée que la série met en oeuvre afin de gérer les relations entre les divers personnages. Que cela soit Evan et Paige ou encore Jeremiah et Dyvia. Sauf que voilà, est-ce suffisant ? Je ne pense pas. Bien au contraire, je trouve que ce n’est pas suffisant et qu’il n’y a pas suffisamment de choses à apprendre. C’est en tout cas ce que je ressens dans cet épisode. Et puis il y a Boris. Ce dernier est un personnage que j’ai de plus en plus de mal à comprendre. La série ne cherche plus vraiment à justifier sa place.
vlcsnap-2014-06-11-16h47m17s250.jpgMaintenant Boris est plus ou moins devenu quelqu’un d’ennuyeux qui ne sert pas à grand chose sauf à changer la mécanique de la série par moment. Ce que je déteste avec les séries de USA Network (et c’est le cas de beaucoup de séries de la chaîne, notamment White Collar pour n’en citer qu’une autre) c’est qu’ils ne savent pas tenir leurs promesses. On nous promet de changer la dynamique et la série sauf que celle-ci revient plus ou moins rapidement à ce qui faisait son charme auparavant. Enfin, le charme est un bien grand mot bien évidemment, car tout n’est pas présent pour satisfaire pleinement le téléspectateur que je suis. Royal Pains m’offre donc un retour assez décevant. J’en attendais surement un peu trop de la part de cette nouvelle saison qui avait fait de belles promesses à l’issue de la saison précédente. Le souci c’est que la série semble coincée sans trop savoir dans quelle direction aller avec les personnages qu’elle a déjà développée depuis des années. Ce n’est pas suffisant ? Il y a un grand besoin de changement. Peut-être que celui-ci s’opérera au fil des épisodes. On ne sait pas trop, la question est justement là.

Note : 4/10. En bref, retour étrange et médiocre pour Royal Pains.

Commenter cet article