Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rubicon. Saison 1. Episode 9. No Honesty in Men.

27 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2010-09-27-01h41m58s156.png

 

Rubicon // Saison 1. Episode 9. No Honesty in Men.

 

Une dose de "Paranoïak", une autre de "Fenêtre sur Cour", une pincée de mystère habituel et voilà un nouvel épisode de Rubicon. On avait laissé Will détruisant un des micros de son appartement. Il décide dans ce nouvel épisode de quitter son appartement et d'aller rencontrer sa voisine d'en face, Andy, ayant un appartement donnant pile sur le sien. Par ailleurs, il cherche à savoir qui est à l'origine des micros. Ce côté fenêtre sur cour m'a beaucoup plus et surtout l'introduction d'un nouveau personnage. De l'autre côté, Katherine Rumor contacte l'ex femme de Tom pour avoir plus d'informations sur le passé de son mari, suicidé.
Voilà, ce nouvel épisode a défilé à une vitesse assommante. La relation Andy / Will, voisin / voisine, en voilà une idée délirante. J'ai trouvé que Rubicon s'allégeait le temps d'un épisode, on utilise un peu les sentiments de notre héros pour en faire un épisode solide et rondement mené. Andy - "Hold a gun to my head and tie me to the radiator". Un peu d'humour, voilà ce dont avait besoin la série et le tout offre un effet boule de neige qui fait que l'épisode est moins étouffant, anxiogène bien que cet univers développé depuis le début de la saison ne me déplaisait pas. Par ailleurs, le fait que Will commence à moins fait confiance à Kale prouve que le personnage n'est pas si bête que ça.
Dans l'autre partie on a donc toujours nos analystes de l'API. Entre Grant qui doit gérer sa femme qui se montre curieuse sur les activités professionnelles de son mari et lui apprend qu'elle vient de prendre son travail (certainement que l'API n'y ai pas orphelin, cela permet à Grant d'être encore plus dans son travail car il a besoin de cet argent), Miles qui s'aguiche de la nouvelle, Julia. Enfin, je le vois comme ça, il y a des regards qui ne trompent pas. D'ailleurs, Miles est un personnage qui mériterait d'être dans le coup de Will, de l'enquête, car il pourrait être un atout et aussi un danger intéressant à développer. Enfin, il reste Katherine Rumor qui se rapproche dangereusement de l'API. J'entrevois les possibilités multiples et le potentiel de son intrigue, j'espère qu'elle ne sera pas gâcher et directement envoyer à la décharge, une balle dans la tête, ce serait trop décevant.

Note : 8.5/10. En bref, au final, ce nouvel épisode était rondement mené, une vraie mission réussie. L'ambiance de paranoïa de l'épisode est entretenue à merveille sans loupé le coche avec l'humour. Encore un solide épisode.

Commenter cet article