Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Running Wilde. Saison 1. Episode 10.

30 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-30-12h25m31s189.png

 

Running Wilde // Saison 1. Episode 10. Jack's Back.


Cette série, je vais la regretter. Elle m'avait quitter à cause de la FOX en janvier dernier, sur un épisode trop correct et assez décevant où Drea de Matteo n'explosait pas l'écran. FX Network, du groupe FOX, diffuse maintenant les derniers épisodes de cette première et unique petite saison. Ce que je vais regretter de Running Wilde c'est ce postulat fait pour le bonheur accompli. Au début c'était un peu le genre de série écologique qui tente d'être responsable en même temps et c'est devenu tellement charmant au fil des épisodes que je regrette qu'elle s'en ailles. J'ai toujours une petite pensée pour Will Arnett, dont les projets ne sont jamais fructueux en télé alors qu'il est génial dans sa catégorie.

Dans ce nouvel épisode on assiste à l'arriver de Jack, un ancien ami de Steve qui faisait la fête tout le temps avec lui sauf qu'il a décidé de devenir sobre. L'intrigue était bonne et surtout fantaisiste. C'est une autre qualité de cette sitcom, de faire dans la fantaisie et presque dans la poésie même de ce que peux être la folie des grandeurs. Il va tenter de comprendre pourquoi il veut arrêter de boire, etc… pendant que Emmy va vouloir démontrer qu'il joue un jeu et n'a qu'une envie : boire. La scène de la fin justifie pleinement de visionner cet épisode. Chacun se refile un vers, comme si c'était toxique. Dans ce brouhaha naît une sorte de petite scène culte pour la série.

Fa'ad face à Andy c'était plaisant. En fait dans chaque épisode il y a des petites situations rocambolesques, presque imperceptible qui rendent l'ensemble adorable et attachant. C'est aussi ce que temps de faire Puddle finalement, avec la voix off, c'est tellement familial et convivial qu'on a envie de tenter de vivre aux côtés de ces personnages déjantés. Quand Andy tente de prouver qu'il sait organiser des soirées et faire la fête, le coup de la cabane reste quand même excellent. Au final, un nouvel épisode qui permet de s'approcher de la fin, une série que j'aurais bien aimer poursuivre plus longuement mais le destin en a décidé autrement.

Note : 7/10. En bref, fantaisiste et rocambolesque, un épisode aux milles et un charme.

Commenter cet article

ThomasWH 30/04/2011 21:06



Tu me rapel qui faut que je reprend la série! :)