Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Running Wilde. Saison 1. Episode 13. SERIES FINALE

22 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-22-15h15m01s105.png

 

Running Wilde // Saison 1. Episode 13. Basket Cases.
SERIES FINALE


Voilà, c'est fini, plus aucun épisode de Running Wilde ne sortira du chapeau de Will Arnett, ou plutôt ici de sa "basket case". C'est grandement dommage car même si elle n'était pas la sitcom la plus drôle, elle avait le mérite d'être un moment serein à passer pendant une bonne vingtaine de minutes. Ce n'est ni grossier (ni gras), ni vulgaire, c'est drôle volontairement et l'on appui souvent sur le burlesque des scènes.

Cette fois c'est au père de Steve que l'on a droit. Il est un peu moins excentrique de son fils finalement. Mais le personnage est un menteur sur pattes qui va tenter de faire en sorte qu'Emily l'aide à faire une campagne de promo pour Wild Oil car la sienne est nulle et ne reflète pas l'envie de changer et de faire en sorte de réduire les déjections de pétrole dans l'océan. L'idée est bonne et permet de s'amuser un peu plus.
vlcsnap-2011-05-22-15h14m57s56.pngSteve n'aime pas son père, il le met un peu au défit tout le temps alors son retour ne lui plaît pas. Les faces à faces sont assez bien foutus et notamment grâce au talent sans faille de Will Arnett. Cet acteur pourrait faire n'importe quoi qu'il serait cool, drôle et sympa à la fois sans se forcer. Je pense que son capital sympathie fait vraiment tout dans cette série et son duo avec Keri Russell également. Je trouve d'ailleurs dommage que cette dernière n'ait pas été repêchée dans un pilot pour la saison prochaine.

Au final, ce dernier épisode me laisse sur ma fin, une faim de vouloir plus d'épisodes. Ca aurait pu être vraiment cool sur une saison complète, là on a l'exemple parfait de la sitcom sectaire qui n'aura pas plu à tout le monde. Je crois que l'intelligence de son humour n'ait pas séduit tout le monde. Cela me rappelle un peu Arrested Development au final que beaucoup de gens n'ont jamais comprise.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode sympathique avec son lot de bons moments d'humour et d'émotions.

Commenter cet article