Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Running Wilde. Saison 1. Episode 2.

28 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-09-29-18h00m09s168.png

 

Running Wilde // Saison 1. Episode 2. Into the Wilde.

 

Et voilà, second épisode de Running Wilde et déjà beaucoup de choses a raconté. La série m'a fait rire une nouvelle fois et même peut être encore plus que dans le pilote. L'épisode avait ses défauts mais l'ensemble était assez drôle et décalé, avec un Will Arnett au sommet de son art et une Keri Russell plus drôle et moins invisible. Le duo fonctionne à merveille, on y découvre une Emmy qui aime bien prendre des bains (sans que Steve ne le sache) et puis bien sûr il y a le retour du fiancé de Emmy, qui revient de la jungle et qui veut kidnappé Steve afin de gagner de l'argent pour sa cause et sauver la forêt, etc... C'était cul cul, con con mais une pure partie de plaisir.
Ca part un peu vite en besogne, dans tous les sens, rien que la scène d'ouverture avec Gertie, son voisin, ce "renard" qui aime prouvé à Steve qu'il est mieux que lui. Ce personnage est génial et il forme un duo complètement déluré avec Steve. Je les trouvent intéressants quand ils sont tous les deux à se renvoyé des blagues pourries. Bien sûr il y a une vraie pub pour détruire la planète dans cette série (les gros SUV, le gaspillage de l'eau, refaire entièrement un cabanon dans les bois, etc...) mais pour se donner bonne conscience elle nous livre son personnage vital : Emmy, qui se retrouve être celle qui doit sauvé la planète mais qui semble finalement aimé son confort (elle a dans l'optique de quitter la cabane dans l'arbre pour habiter chez Steve).
C'est une vraie succession de gags complètement loufoque. Will Arnett en fait toujours des fans et c'est même encore plus sympathique que détestable des fois. Ce personnage de Steve quand il se retrouve face au fiancé d'Emmy qui pue les ordures c'était un délice. Les joutes verbales étaient un poil surestimées mais ça passait volontier. Voilà, en gros je ne me suis pas du tout fait de mal à voir cet épisode, au contraire j'ai ri, pas de fous rires certes mais je me suis pas du tout ennuyé. Loin de là.

Note : 6/10. En bref, la suite n'est pas mauvaise, en tout cas de mon point de vue. Je vois un potentiel qui me plaît.

Commenter cet article