Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Running Wilde. Saison 1. Episode 6.

12 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-11-10-22h14m18s132.png

 

Running Wilde // Saison 1. Episode 6. Best Man.


Je sais pas mais cette sitcom je vais vraiment la regrettée. En effet, cet épisode était comme tout droit sorti d'un rêve où il y aurait des princesses, des rois, des châteaux, des chevaliers, des princes, des chevelures de Rapounzel, des tours d'Ivoire, des rêves de mariage, des joutes chevaleresques, etc... Je sais pas ce que fument les scénaristes mais je veux la même chose. Running Wilde c'est vraiment une sitcom trop bonne, mal fagotée et qui manque pas de garder un peu de rab pour se moquer du monde.
En jouant la carte du mariage de preux chevalier dans la série, on a donc droit à un épisode où le mot "bordel" est de mise. On sait pas ce qu'ils voulaient faire mais en tout cas, c'est comment le dire : "kiffant". Oui. Je dois l'avouer, j'ai vraiment aimé cet épisode. Il y avait des musiques originales chantées par Migo le voisin dont une à la fin qui annonce la suite des programmes sur la FOX. Je dois le dire mais Running Wilde c'est loin d'être une sitcom comme les autres et c'est sûrement pour ça que ça fonctionne pas.
Car si l'on regarde bien, c'est bien écrit, les gags sont là, Will Arnett est tout simplement généreux et fun dans la série, il ouvre un peu ses horizons. Ce rôle de Steve Wilde c'est un peu comme marché sur un oeuf du pied gauche (je sais très bien que ce n'est pas l'expression), c'était un peu comme une nouvelle chance pour lui. Keri Russell est sympa elle aussi dans cet épisode. Elle est pas nunuche dans la série mais presque parfois donc ça faisait plaisir de la voir autrement. Au final, cet épisode c'est le grand n'importe quoi et parfois c'est bien ce genre de choses qui fait que j'aime cette série.

Note : 8/10. En bref, "kiffant" est le mot, un épisode chevaleresque totalement délirant. Vrai figure de proue d'une série qui ne se prend pas au sérieux, et j'aime ça.

Commenter cet article