Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Salamander. Saison 1. Pilot (Belgique).

13 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-12-20h36m03s26.jpg

 

Salamander // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / Two.


Salamander est une série belge diffusée sur Eén en décembre 2012. Tournée en flamand et en français, cette série nous plonge au coeur d’une histoire où des hauts dignitaires du pays pourraient voir leur destin basculé si jamais un simple hold-up dans une banque de Bruxelles emportait leurs secrets sur leur passage. J’ai profité de la diffusion de cette série sur BBC Four afin de la découvrir. Pour tout vous avouer, j’ignorais l’existence de cette série jusqu’à il y a quelques jours encore. Comme quoi, on peut toujours faire de bonnes et belles petites découvertes. Salamander pioche dans pas mal de bons thrillers nord européens. On sent derrière cette série qu’il y a une envie de rivaliser avec des séries du genre Millenium par exemple. Il y a une influence indéniable et elle n’a rien de honteuse. Bien au contraire, Salamander le rend plutôt bien en faisant quelque chose d’efficace. Le premier épisode s’ouvre sur ce fameux hold-up. La scène est très bien maitrisée de tous les points de vue et nous permet de nous plonger dans un univers qui nous laisse déjà avec pas mal de questions sur le bout de la langue.

Un simple hold-up dans une banque de Bruxelles pourrait avoir des conséquences désastreuses dans la vie de hautes personnalités du pays. Les 66 coffres forts fracturés donnent accès à des informations secrètes et compromettantes. Préférant jouer sur la discrétion, la banque alerte les clients concernés. Mais le commissaire Gérardi a vent de l'affaire et s'investit dans une enquête aux répercussions inattendues...
vlcsnap-2014-02-12-19h29m37s95.jpgPetit à petit la série nous introduit plusieurs personnages. Que cela soit du point de vue de la banque, du commissaire Gerardi (rapidement mis en danger) qui est aussi le héros de la série et puis ces membres de l’organisation secrète à qui appartenait ces coffres forts. En restant particulièrement sombre, la série brosse le portait d’un commissaire perspicace qui va petit à petit découvrir des choses sur ce qu’il s’est passé dans cette banque bruxelloise. Cela ne veut pas pour autant dire que ces deux premiers épisodes sont parfait. Disons qu’il manque quelque chose au delà du personnage de Gerardi. Je suppose que c’est toute la mythologie de la série. On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre de ces hauts dignitaires et le grand mystère est de savoir ce qu’ils cachent tous. Cet épisode nous offre également l’occasion de plonger un peu plus dans la vie de Gerardi. Il faut comprendre sa relation avec sa fille et le fait qu’il doit la protéger des problèmes dans lesquels il vient de se mettre.

Le vrai reproche que je peux faire à Salamander c’est d’aller peut-être un peu trop vite en besogne et de ne pas nous montrer à quel point le problème que soulève la série pourrait impacter la vie de ces personnalités. Du coup, le rythme est différent de ce que l’on aurait pu attendre. C’est cependant très proche des dramas Norvégiens ou encore même Suédois. Malgré tout, je trouve que l’on s’attache assez facilement et rapidement à l’univers de Salamander. Du coup, il ne faut pas attendre des tas d’épisodes pour que l’on ait envie d’en voir un peu plus. J’ose espérer que la suite de la saison tiendra ses promesses. Et je tiens à remercier BBC Four d’avoir diffusé cette série car sinon je n’aurais certainement jamais eu vent de son existence. Le potentiel est même beaucoup plus important que l’on ne pourrait le penser car au travers des multiples personnages introduits durant ces deux premiers épisodes on a déjà tout un tas d’histoires qui vont avec. Les questions fusent. Les réponses attendront.

Note : 6/10. En bref, une série reposant sur des bases intéressantes. A suivre…

Commenter cet article