Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Satisfaction. Saison 1. Episode 2. Through Admission.

26 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Satisfaction

vlcsnap-2014-07-25-21h44m26s93.jpg

 

Satisfaction // Saison 1. Episode 2. Through Admission.


Après un très solide premier épisode, j’avais bien envie de voir ce que Satisfaction avait réellement dans le ventre et je constate qu’elle en a pas mal dans le ventre et que le tout fonctionne même plutôt bien. Les Truman sont en pleine crise et Neil s’en est rendu compte récemment que sa femme passait son temps libre avec Simon (incarné par Blair Redford). Sean Jablonski tente au travers de sa série d’explorer le monde du mariage alors que ce dernier est entré dans une certaine routine. Que reste t-il à Neil et Grace ? Qu’est-ce ce qui peut être encore sauvé ? Telle est la question. Il y a malgré tout quelque chose qui me plaît là dedans et c’est bien évidemment le fait que Neil ne sait pas vraiment comment s’y prendre. Il y a Adriana d’un côté, Simon de l’autre, et puis sa femme qu’il tente plus ou moins de comprendre alors qu’elle est en pleine période de réflexion sur elle-même elle aussi. Neil vit tout comme sa femme une crise de la quarantaine, défiant donc tout ce que leur corps peut encore permettre à leur âge. J’aime bien que Grace nous montre un peu de sa personnalité dans cet épisode alors que l’on va la voir évoluer professionnellement ou encore faire des plans tout en fumant un peu de marijuana (et elle va se faire surprendre par sa fille par la même occasion).

Et justement, Anika n’est pas bête, elle sait très bien qu’il y a quelque chose qui se trame. Après l’épisode précédent, je me demandais vraiment ce que Simon pouvait bel et bien faire. J’avais envie qu’il tente de contrer Neil mais Grace de son côté semble être passée à autre chose. La façon dont Simon peut tenter d’avoir Grace c’est en lui faisant miroiter des sentiments. Je me demande comment cette partie de la saison va évoluer mais je dois avouer que je suis très curieux et cela fonctionne même très bien. C’est la preuve que les scénaristes savent très bien dans quelle direction ils peuvent aller dans cette série. « Through Admission » ne cherche pas non plus à donner raison à l’un des deux acteurs de la série. Bien au contraire, on sent que Satisfaction cherche avant tout à pérenniser son sujet. On a donc Adriana qui tente de convaincre Neil de poursuivre son aventure, surtout qu’elle sait très bien que Neil est le genre de choses que ses clientes veulent. Cela me rappelle un peu Hung de ce point de vue là, même si Adriana n’est pour le moment pas aussi perverse que la PIMP de la série de HBO. Ce qui est une bonne chose d’ailleurs, surtout que Adriana pourrait très bien faire d’autres choses et devenir pourquoi pas une sorte de confidente.
vlcsnap-2014-07-25-21h37m19s171.jpgCet épisode tente aussi de mettre en avant l’indépendance de Grace. Au travers de son boulot et le fait qu’elle est une femme qui n’a besoin de personne pour faire des choix dans sa propre vie. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Satisfaction parvient à garder le rythme mais je constate surtout que ce second épisode est dans la lignée du tout premier. On m’a parlé après le pilote de Enlightened également et je dois avouer que l’on en retrouve un peu là dedans. Notamment car il y a une vraie crise, une question sur la vie une fois que l’on est arrivé à un certain âge et qu’il faut alors faire des choix : ou bien on tente de sauver ce qui reste ou bien on continue de sombrer jusqu’à ce que tout tombe d’un coup un jour ou l’autre. Pour le moment c’est la seconde solution que Satisfaction est en train de choisir mais c’est aussi la plus intéressante. Qui a envie de voir des personnages réussir dans la vie sans qu’il n’y ait réellement d’enjeux. Non, le but est de démontrer que le problème ce n’est pas forcément eux mais simplement qu’ils sont arrivé à un moment de leur vie où il ne faut plus avoir peur de faire des expériences.

Note : 7/10. En bref, toute cette même belle ambiance.

Commenter cet article