Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Satisfaction. Saison 1. Pilot (Canada).

25 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-25-14h10m46s64.png

 

Satisfaction // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Luke Macfarlane dont on ne parle plus du tout de la vie amoureuse dans les magazines people revient à la télévision par la petite porte : une comédie au Canada. Il faut dire que l'acteur, ouvertement homosexuel, n'a pas eu droit à de grands rôles depuis celui de Scotty dans Brothers & Sisters. A déraison, notamment pour sa grande simplicité et sympathie. Sauf que de ne retrouver dans un rôle d'hétéro dans une comédie légère et pas très drôle... c'était un peu décevant. Je l'aurais bien vu dans un tout autre registre, bien plus dramatique. Il était d'ailleurs bon. Ce n'est pas pour autant que Satisfaction est totalement ratée car du point de vue de l'acteur c'est plutôt réussi. J'ai bien aimé son personnage et puis l'ambiance qu'il se dégage de son couple. Disons que Satisfaction, avec toutes proportions gardées, est une série charmante qui ne paye pas de mine et qui ne tente pas de nous avoir avec du gras ou encore avec des sentiments à tire larigot. Ce qui est appréciable. Sauf que dans la manière de faire les choses, cela manque réellement d'intérêt.

Un couple d'une vingtaine d'années loue une chambre à un jeune célibataire désireux de découvrir les secrets d'un mariage heureux.
vlcsnap-2013-06-25-13h57m08s78.pngJe m'explique. Quand l'on nous présente une comédie, on a en général certaines attentes et la première est de voir quelque chose qui change un peu des formules que l'on peut voir ailleurs. Sauf que Satisfaction reprend plus ou moins les codes des comédies en single cam actuelles sans jamais vraiment apporter son piment ou encore une bonne dose d'humour. Le fait que la série soit passe partout n'aide pas vraiment. Elle utilise des codes déjà employé dans bon nombre de comédies actuelles qui peuvent se ressembler (Bady Daddy par exemple). Et cela n'a rien de bien original. Le fait est que Satisfaction ne parvient pas non plus à savoir sur quel pied danser. Alors certes, il y a de bonnes idées comme le personnage de Mark (la scène des mouches était très drôle par exemple, peu importe sa nature) mais voilà, cela s'arrête presque là. Au lieu d'inspirer la sympathie et la légèreté, quand l'on regarde une comédie on cherche aussi à se divertir différemment. Le fait que est que Satisfaction ne cherche pas à renouveler un genre qui est déjà suffisamment éculé dans tous les sens.

J'avais notamment pu le voir avec Package Deal, une autre comédie canadienne. La comparaison peut se faire dans le sens où l'histoire des deux séries est à peu près similaire. Cependant, Satisfaction est bien meilleure. Pourquoi ? Car malgré le fait qu'elle ne renouvelle pas le genre, elle n'a rien de dépassée. Elle est dans l'air du temps et parvient à divertir ses téléspectateurs sans trop se prendre la tête. Il faut simplement ne pas trop réfléchir. Et puis le casting de Satisfaction est bien meilleur, plus fun (Ryan Belleville que l'on avait pu voir dans The L.A Complex ou encore dans la très mauvaise Almost Heroes est excellent, les deux autres un peu transparents et j'inclus même Luke Macfarlane qui sert de passe plat humoristique à Mark). Alors je ne pense pas aller plus loin que ce premier épisode. Si vous aimez Luke Macfarlane, vous avez trouvé une bonne série pour vous détendre. Mais je préfère regarder des choses plus originales. Là c'est tout simplement passe partout et ne cherche même pas à être plus drôle que la moyenne. Dommage.

Note : 4/10. En bref, une comédie passe partout gâchée par un manque d'originalité.

Commenter cet article