Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Saving Hope. Saison 1. Episode 2. Contact.

15 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-06-15-19h48m06s160.png

 

Saving Hope // Saison 1. Episode 2. Contact.


Quelle idée est passée dans la tête des dirigeants de CTV pour oser commander Saving Hope et surtout comment NBC a pu en acheter les droits ? (même si du point de vue la chaîne américaine, avoir Michael Shanks et Erica Durance l'été ce n'était pas mauvais sur le papier). Je pense que les programmateurs de la chaîne n'ont pas été chercher plus loin que le casting de cette série. Et je me demande ce que Michael Shanks pense vraiment de son rôle de pot de fleurs ? Sérieusement, il navigue dans les couloirs de cet hôpital, errant par tous les moyens pour enfin entrer en contact avec sa femme Alex Reid. Et justement, Alex Reid c'est la femme forte de la série, celle qui veut tout faire et qui est parfaite dans ce qu'elle fait tous jours. "Contact" est donc encore une fois un assez mauvais épisode de Saving Hope qui ne sait pas vraiment comment saisir les opportunités. Mais le premier souci c'est le rythme. On a l'impression que cela s'agite dans cet hôpital c'est certain, mais le scénario et la réalisation (notamment ces horribles lens flare) donne une impression contraire.

Je m'ennui terriblement devant Saving Hope et je pense que c'est bel et bien mon second et dernier visionnage de cette série. Enchainer deux très mauvais épisodes comme ceux ci, avec un fond aussi vide qu'un coquillage et surtout aussi bien écrit qu'un torchon, je pense qu'il vaut mieux passer son tour. Je suis du genre à laisser plus de deux, voire trois, voire même vingt-deux chances (Unforgettable ?) à une série mais dans celle ci je ne vois aucune possible évolution. L'ex femme de Charlie arrive à Hope Zion Hospital (ce nom me fait toujours autant rire) et accuse Alex d'être trop distante vis à vis de son traitement. Forcément, elle n'est pas contente car elle semble mettre ses sentiments avant son jugement médical. Quelle horreur ! On nous offre du pathos en veux-tu en voilà, ça dégouline tellement que j'ai été écoeuré jusqu'au bout. L'épisode en profite donc pour parler de Charlie, et de sa position pas très confortable (il est dans le coma maintenant).
vlcsnap-2012-06-15-19h42m26s87.pngTout ça est tellement ridicule, et les émotions passent tellement mal que j'en ai même éclaté de rire. Erica Durance n'est pas une mauvaise actrice dans ce genre là, car elle est toujours du genre à accentuer les émotions afin de les rendre ultra gonflantes, mais alors que dans Smallville cela collait parfaitement avec l'ambiance de la série (même si dans la dernière saison de Smallville cela commençait à me courir sur le champignon), dans Saving Hope c'est encore plus chiant. Pour ce qui est de l'intrigue autour du jeune garçon, rien de bien transcendant non plus. Encore une fois, je ne comprends pas vraiment comment cette série a pu être créée. Avec deux épisodes je pense que l'on peut se dire : on ne regardera plus jamais cette daube monstrueuse. Le mot est encore bien trop gentil. Le pilote était ennuyeux et très mauvais que je n'aurais jamais pensé que la série pouvait faire pire… et pourtant, le mal est arrivé !

Note : 0/10. En bref, toujours aussi mauvais. J'abandonne.

Commenter cet article