Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 1. Episode 4.

28 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

vlcsnap-2012-04-28-14h34m23s11.png

 

Scandal // Saison 1. Episode 4. Enemy of the State.


Il s'agit du premier épisode que j'arrive à trouver correct dans cette série. Sauf que voilà, malgré un scénario pas trop mauvais, l'esthétisme de cette série me débecte. Entre les musiques de transition qui m'inssupportent, le jeu de Kerry Washington qui se fait de plus en plus énervant et égocentrique, … Au fond, Scandal n'a rien de mieux qu'une The Deep End, une autre série d'ABC qui racontait la vie d'avocat chic à la manière d'une sorte de Grey's Anatomy des avocats. Bref, dans ce nouvel épisode un dictateur vient demander l'aide d'Olivia Pope. Il pense que sa famille a été kidnappé. Olivia prend alors l'affaire malgré les réticences d'Abby. Petit à petit, quand Abby et Stephen retrouvent la femme du dictateur et ses deux enfants, ils découvrent tout simplement qu'ils s'étaient tous enfuient. Cet épisode a permis de découvrir un peu plus le passé d'Abby. En effet, cette dernière, à cause de son passé va se sentir touchée par cette histoire, et va alors convaincre Olivia d'aider la jeune femme et ses deux enfants à obtenir l'asile politique.

Cet épisode a donc deux tranchants. Le premier est la prise de l'affaire par Olivia, ce qui mène au second tranchant, la révélation. Le traitement est classique et se fait avec l'ambiance de la série (que je déteste). Mais au fond, le scénario n'était pas trop mauvais. On nous propose des questions sur les problèmes d'éthique (du genre de celle d'accepter de travailler avec un dictateur, ce dernier se comparant à quelqu'un de bien mieux qu'un Kadhafi) ou encore sur la compassion. C'est assez bien fait, et donc, pour cette gestion des personnages assez efficace. Pour une fois. J'étais content. Scandal est une série politique ennuyeuse malgré tout, car toute la partie avec le Président manque de consistance. Effectivement, j'ai un souci avec la gestion de la crise (et notamment du problème Amanda Tanner). D'ailleurs, Amanda Tanner n'est pas vraiment un personnage que j'aime bien mais la fin laisse apparaitre une possible suite dans les idées.
vlcsnap-2012-04-28-14h51m39s125.pngEn effet, à la fin de l'épisode Amanda se fait kidnappée. Pendant ce temps, Quinn et sa relation avec Gideon continue malgré le fait que Harrison pense qu'il doit mettre un terme à tout ça. Pour ce qui est d'Olivia, elle est sur tous les fronts mais toujours pour brasser de l'air. Au final, ce nouvel épisode de Scandal était plutôt sympathique d'un côté mais continue de ramer et de nous ennuyer de l'autre. Mais je reconnais un certain mieux par rapport aux trois premiers épisodes. Peut être qu'il fallait à Shonda Rhimes une nouvelle direction et le fait que sa gestion de la crise de l'épisode est bordélique (on passe d'un avis à un autre rapidement), permet de ne pas voir qu'elle ne sait pas écrire sur ce genre de sujets. Pour le Président, je n'attends plus rien, c'est ennuyeux et on parle toujours de la même chose d'épisodes en épisodes.

Note : 5/10. En bref, correct mais toujours très mauvais d'un autre côté...

Commenter cet article

Pandorlove 28/04/2012 16:59


Série vraiment absurde ,Shonda a l'esprit torturer c'est du n'importe quoi ,j'espère qu'il ne l'a continueront pas,à fuir !!!!!!!!!!!!!!!!! 2/10