Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 1. Episode 5.

5 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

vlcsnap-2012-05-05-14h55m07s51.png

 

Scandal // Saison 1. Episode 5. Crash and Burn.


Et si Scandal devenait une série gore et sombre ? Ce serait bien la première fois que Shonda Rhimes se laisse aller sur ce terrain là. Outre le fait que j'ai trouvé osé ce revirement de situation autour du personnage de Huck, Shonda a enfin sorti les armes. Une scène de torture sur ABC c'est quand même inattendu. Surtout que l'on ne va pas avec le dos de la cuillère. Guillermo Diaz a su donné beaucoup de consistance à son personnage en un seul épisode. Huck devient par logique mon personnage préféré car il est imprévisible. Ce qui m'embête avec Scandal c'est que la série n'est pas suffisamment bonne pour être à la hauteur d'un tel personnage. C'est pourtant celui qui a le plus de caractère et je ne l'avais pas vu venir. Au début j'ai pensé que Scandal était une série bien trop gentille, superficielle (on ne peut pas dire que le Kerry Washington soit quelqu'un de très profond, de même que les décors de la série, pas du tout humble pour un clou). Dans l'épisode précédent, Amanda était kidnappée. Evidemment, la logique a voulu qu'elle soit tuée. C'est violent et c'est bien le seul point positif de cet épisode.

La tension est palpable, et surtout énergique. On ne perd pas son temps sur des folies inintéressantes. Pour une fois, je suis content de voir qu'une série qui n'avait aucune ambition au début de l'épisode, se retrouve à faire de bonnes choses. Huck part à la recherche du corps d'Amanda et il va passer par la torture pour ça. La scène était dure à regarder quand même. Je trouve cependant dommage que l'on ne soit pas aller assez loin. Je pense que Scandal, pour aller au bout de son ambition de série politique pourrait très bien forcer les choses. ABC n'est pas un network qu'il faut bichonner, mais où il faut proposer de l'action. Les séries qui ronflent c'est chiant. Elle maitrise l'inaction Shonda Rhimes et fait nager ses personnages dans un pédiluve. Pendant ce temps, nous suivons l'histoire d'un pilote accusé du crash d'un avion que Olivia doit tenter de défendre en prouvant son innocence. Malheureusement, cette partie de l'épisode n'avait rien de passionnante. Elle est bouffée par le reste de l'intrigue.
vlcsnap-2012-05-05-14h47m34s143.pngJe n'ai pas grand chose à dire au sujet de cette partie là de l'épisode, car il n'y a rien à dire. Sauf, que ce n'était pas à la hauteur. Encore une fois, je pense que Shonda Rhimes n'a pas pris de cours de management de crise pour comprendre ça. En tant qu'étudiant en communication, j'ai étudié ce genre de choses, et Scandal est une série complètement à côté de la plaque. Ou alors c'est uniquement parce que Shonda ne veut pas trop se casser la tête ni celle des téléspectateurs, alors elle faut au plus simple et ce n'est pas tellement un truc de choix. Enfin, Cyrus et le Président diffèrent quant à leur réaction vis à vis de la mort d'Amanda. La partie coulisse de la politique est toujours moyenne. Scandal manque d'un truc mais je ne sais pas encore quoi. Peut être parce que celui qui incarne le président n'a aucun charisme mais ça, je l'avais déjà remarqué, ou alors parce que son spin doctor est tout aussi ennuyeux ?

Note : 6/10. En bref, le personnage de Huck pourrait me faire dire énormément de bien de Scandal après cet épisode, mais on va dire que vous n'avez pas vu ça, parce que Scandal c'est toujours merdique.

Commenter cet article