Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 2. Episode 16. Top of the Hour.

22 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

scandal-lisa-edelstein.png

 

Scandal // Saison 2. Episode 16. Top of the Hour.


Les petites affaires de la série Scandal m'avaient manqué. Je suis tout de même passé de la série dont je n'avais rien à faire la saison passée, à une série que j'attends chaque semaine. C'est fou mais c'est pourtant la vérité. Cette semaine, Scandal nous offre Lisa Edelstein sur un plateau d'argent dans le rôle de Sarah Stanner. Elle va demander les conseils d'Olivia Pope & Co car elle est accusée d'avoir eu une relation extra conjugale avec un nominé de la Cour Suprême. Autant dire que cela ne rigole pas, mais c'est aussi la pression médiatique qui va faire que les choses vont devoir évoluer pour elle. Olivia est quelqu'un de fort, et quand sa cliente se met à craquer devant elle, j'ai trouvé ce moment assez étrange. On a une Olivia qui tente de ne pas percer à jour qui elle est réellement, cette jeune femme pas toujours sûre qu'elle même (on se souvient du "moui" pour le trucage des élections alors que Fitz lui rappelle qu'elle n'a jamais été très certaine de le voir comme quelqu'un de présidentiable). Mais Lisa Edelstein, bien que pas exceptionnelle dans l'épisode joue la nuance avec beaucoup de tendresse. Cette femme qui a tout perdu d'un seul coup.

Du coup, cette semaine Olivia peut aussi ressentir ce que ressent Sarah Stanner. Au fond elle connait ce genre de situations. Elle a déjà eu le rôle de la maitresse avec Fitz, bien qu'en ce moment cela soit coussi coussa, va y que j'embrouille dans la salle des serveurs de la Maison Blanche. Mais Olivia se retrouve face à la Maison Blanche cette semaine. J'aime bien quand elle est seule face contre tous. Elle est toujours plus convaincante et folle. C'est assez intéressant de voir aussi que le jeu de Kerry Washington est bien plus intéresasnt cette saison que la saison dernière. Elle a gagné en confiance en elle et dans ce rôle qui n'était pas très clair lors de la première saison de Scandal. Scandal s'est rattrapé. Cet épisode permet aussi de confirmer que les face à face avec Fitz sont toujours sympathique quoiqu'un peu rébarbatifs. Dommage de vouloir en faire des caisses autour de ces deux personnages en trouvant constamment une nouvelle chose pour ennuyer leur relation. Ils peuvent très bien vivres comme ils veulent dans leur vie privée. Sauf quand la femme de Fitz a de nouveau des soupçons.
scandal-kerry-washington.pngCe jeu de chaises musicales est tellement jouissif. Je me demande bien comment les choses vont évoluer d'ici la fin de la saison car je suis certain qu'il y aura une belle conclusion en perspective. Je reste par ailleurs un peu septique quant à la relation qu'Olivia entretient avec le soldat. C'est bien trop facile pour le moment et la dernière image de l'épisode laisse pantois. Que peut-il réellement se passer alors qu'il est en train de piquer la femme de la vie de Fitz ? Grande question, grande réponse la semaine prochaine ? Patience. Pendant ce temps, Quinn et Huck sont sur les traces d'Osborne et Quinn va bien évidemment se faire épingler par le bougre. Le directeur de la CIA est aussi la taupe. Maintenant que Quinn est là, et qu'elle s'est faite démasquée, elle est complètement finie. Enfin... je le suppose. Reste à voir comment Huck va tenter de la sortir de cette situation. Finalement, ce nouvel épisode de Scandal prouve une fois de plus que les scénaristes sont assez talentueux cette année pour nous raconter de nouvelles histoires passionnantes et ce même si la série n'avait été optimisée que pour une seconde saison de 13 épisodes au premier abord.

Note : 6.5/10. En bref, des affaires d'Etat toujours aussi solide, une Lisa Edelstein dans la nuance et Quinn dans la mouise. Du bon Scandal.

Commenter cet article